L’art du didgeridoo

Les bases indispensables

Une formation destinée à tous les débutants pour :

  • Maîtriser enfin votre respiration et jouez sans vous arrêter (ni vous étouffer !)
  • Développer un son clair et puissant
  • Jouer des rythmes intuitifs sans connaissances musicales

Un instrument venu de la nuit des temps…

Considéré comme un des plus vieux instruments à vent du monde, et fortement lié à l’histoire des Aborigènes d’Australie, Le didgeridoo n’est pas un instrument comme les autres.

Sa vibration, presque organique, ne laisse personne indifférent. À bien des égards, ce bout de bois creux à l’aspect si simple, dénote et transporte.

Ses sonorités sont puissantes, tant pour celui qui l’écoute que pour celui qui le joue.

Partant de là, il peut y avoir mille raisons pour lesquelles vous avez commencé à jouer : le simple plaisir de souffler, le côté libre et intuitif, votre faculté (ou votre souhait !) à vous plonger dans un état méditatif propice à votre bien-être… ou tout simplement pour arriver à partager quelques moments musicaux avec vos proches.

C’est là toute la richesse de cet instrument : chacun vient au didgeridoo pour ses propres raisons, mais pour beaucoup d’entre nous, et ça l’a été pour moi, c’est comme un appel qui nous dépasse.

Cependant, ce ressenti si puissant ne doit pas vous faire passer à côté d’un point essentiel : le didgeridoo a beau être atypique, il n’échappe pas aux grandes lois universelles qui régissent chaque instrument de musique !

Ainsi, peu importe les raisons pour lesquelles vous souhaitez jouer du didgeridoo, apprendre les techniques de bases vous permettra d’exprimer au mieux ce que vous avez à partager.

Un instrument intuitif oui, mais un instrument quand même !

Quand j’ai commencé le didgeridoo fin 2001, très peu de joueurs avaient conscience de ce qui se passait dans l’instrument, la plupart jouaient au feeling, à l’intuition.

Ça fonctionnait pour certains mais, c’était loin d’être universel !

Et surtout, il ne fallait pas les questionner sur telles ou telles techniques, car on manquait alors cruellement d’explications claires.

Beaucoup d’aspects étaient laissés de côté sous couvert de l’aspect intuitif.
C’est d’ailleurs ce flou artistique qui m’a poussé à enseigner le didgeridoo et à créer Wakademy car, pour le dire très franchement, je ne crois pas en ce genre de jeu intuitif.

Car il y a un gros risque dans cette approche purement au “feeling” : l’ennui.

D’après mon expérience, 90% des joueurs de didgeridoo finissent par s’arrêter souvent par ennui…
Ça fait beaucoup n’est-ce pas ?

En même temps, je peux comprendre : les profs sont quasi inexistants, les associations sont (plus) que rares, les rencontres entre joueurs n’existent plus depuis longtemps…

Dans de telles conditions, comment savoir si vous êtes sur la bonne voie ? Si vous ne prenez pas de mauvaises habitudes ? Pire, comment discerner les étapes d’apprentissages ? Que ce soit le souffle continu ou des techniques plus avancées : par où commencer ? Que faire et où aller ?!

Pour toutes ces raisons, je crois en l’intuition qui nourrit la connaissance, pas à celle qui entretient l’ignorance.

Je vous propose donc de voir l’apprentissage du didgeridoo légèrement différemment.

La clé qui ouvre toutes les portes : la conscience du corps

La plupart du temps, les sons au didgeridoo nous paraissent mystérieux, impalpables et tellement organiques que l’on abandonnerait presque a essayé de comprendre ce qui se passe… mais, en réalité, les sonorités sont très concrètes car elles proviennent toutes d’une partie de votre corps !

Au didgeridoo, tout est (quasiment) invisible, l’ensemble des techniques est « cachée » à l’intérieur du corps. Ainsi, vous allez devoir apprendre à “tourner la caméra” vers l’intérieur pour observer ce qui se passe en vous.

Toute ma pédagogie se base sur cet unique principe : la conscience du corps.

En développant par l’observation, la conscience de votre corps, vous mettrez de la clarté sur ce qui se passe en vous, et vous gagnerez inévitablement en maîtrise et en précision dans votre jeu de didgeridoo.

C’est là, toute la magie du didgeridoo : mettre de la clarté à l’intérieur pour mieux résonner à l’extérieur.

Vous l’aurez compris, il y aurait beaucoup de ponts à faire avec la vie.

Mais pour rester sur notre thématique du didgeridoo, cela se traduit très concrètement par des sons très précis et définissables, et qui forment à eux seuls, un véritable language.

Apprendre le didgeridoo, c’est apprendre une nouvelle langue

Au didgeridoo, nous n’avons pas de gammes, ni de notes de musique à gérer mais, à la place, nous avons un panel d’onomatopés et de syllabes.

Cet ensemble forme un vocabulaire commun

Une fois que vous aurez appris vos premières onomatopées, il vous suffira de les articuler et les assembler pour créer des mots, puis des phrasés.

En voyant le didgeridoo comme un langage, vous allez enfin pouvoir apprécier cette vibration, jouer de la musique, passer un moment méditatif pour votre bien-être… Sans compter la fierté personnelle de se prouver que vous pouvez y arriver !

Car la bonne nouvelle c’est que dès l’instant où vous savez parler, vous savez jouer.

Par exemple, un phrasé de didgeridoo classique pourrait être :

Tout d’abord, on articule un TO et un KO, puis on respire en vidant les joues ce qui produit un WA et termine en articulant un dernier ko.

Maintenant, voilà ce que ça donne avec un enregistrement audio. L’exemple est joué rapidement mais vous devriez tout de même entendre le phrasé !

Tout le défi réside donc dans la précision d’articulation de chaque mouvement. Et c’est là que l’observation prend tout son sens : en comprenant le mouvement que fait (ici votre langue et vos joues), vous commencerez à associer chaque son à un mouvement.

Vous comprenez ?

Ainsi plus vous observerez votre corps et plus vous serez capable de créer des phrasés toujours plus riches !

Et je peux vous dire par expérience, que si vous arrivez à lâcher prise tout en connaissant les codes du langage, alors cela devient véritablement magique.

Vous avez cette merveilleuse sensation qu’il joue à travers vous, vous êtes baigné dans un son qui remplit tout l’espace, vous soufflez sans rien chercher qu’à exprimer ce qui se passe ici et maintenant.

Et la bonne nouvelle c’est que vous n’avez pas à avoir un niveau très avancé pour commencer à vivre ça. Vous devez juste connaitre le chemin d’accès.

Et c’est là LE gros point fort du didgeridoo…

Vous n’avez pas besoin d’être musicien.ne pour commencer à jouer

Le didgeridoo ne nécessite aucune connaissance musicales préalables, que ce soit en rythmiques, en solfège ou le fait d’avoir, ou non, « l’oreille musicale ».

Si vous êtes comme moi (et comme beaucoup d’autres joueuses et joueurs de didgeridoo), il est fort probable que vous commenciez la musique avec cet instrument.

Dans ce cas, bienvenue dans ce merveilleux monde fait de sons et de rythmes !

Et rassurez-vous : la musique n’est pas réservée à une élite ou à une certaine catégorie de personnes qui posséderait un don inné pour cet art.

J’en parle souvent mais, avant de commencer le didgeridoo, j’étais l’anti-musicien par excellence : aucun sens du rythme, aucune oreille… RIEN vous dis-je !

C’est d’ailleurs pour cette raison que je mets un point d’honneur à donner des explications compréhensibles quel que soit votre niveau.

Après tout, si j’ai réussi, vous pouvez le faire aussi.

La musique, ça s’apprend.
Gardez bien ça en tête.

Les trois étapes qui feront de vous un.e vrai.e musicien.ne

Ce qui est absolument passionnant avec le didgeridoo, c’est que son apprentissage peut se résumer en trois étapes complémentaires :

Étape 1 : L'intuition

Tout d’abord, l’intuition. Elle vous permettra de jouer pour le plaisir tout en soufflant le plus naturellement possible. À cette étape, vous soufflez sans vous prendre la tête, juste pour le plaisir.

Étape 2 : L'observation

Puis vient l’observation. En effet, à force de jouer suffisamment longtemps de façon intuitive, un rythme se dégagera. Étant donné qu’il sera devenu naturel par la répétition, vous aurez le temps de l’observer pour faire le lien entre ce son et la partie de votre corps qui le produit.

Étape 3 : La connaissance

Enfin, vous nourrirez votre connaissance par les conclusions tirées de la phase d’observation. Par exemple, une fois observé que le TO est le résultat de votre langue venant taper sur vos dents, vous pourrez le jouez de nouveau, mais cette fois-ci en conscience. Et cela change tout ! Car un son joué en conscience vous ouvrira sur un autre son qui alimentera, à son tour, votre jeu intuitif… ! La boucle sera alors bouclée et le processus peut refaire un tour !

C’est exactement ce que j’ai appliqué pour progresser au didgeridoo depuis mes débuts. Vous accéder alors à la vraie connaissance, celle de l’expérience.

Cependant, je ne vous cache pas que si vous utilisez uniquement ces trois axes, cela risque d’être long ! Cela m’a demandé beaucoup (vraiment beaucoup) de temps pour maîtriser la plupart des techniques avec uniquement cette méthode.

Mais je n’avais guère le choix : personne ne m’avait expliqué tout ça à mes débuts !

Aussi, si vous voulez éviter de passer des années comme je l’ai fait, je vous propose un chemin balisé qui vous assure de ne pas vous perdre en abordant les techniques dans « le bon ordre »..

Pour vous donner une idée, voici un petit exemple d’un chemin à suivre :

Les 6 étapes à suivre pour commencer à parcourir la voie du didgeridoo

  1. Tout d’abord, vous devrez apprendre à contrôler vos lèvres pour avoir un bourdon de qualité. C’est essentiel car tous vos sons prendront racine dans ce dernier.
  2. Ensuite, vous pourrez commencer à jouer avec votre langue pour développer des harmoniques précises et délicates.
  3. Puis, vous utiliserez vos joues et la respiration ventrale pour apprendre ou perfectionner votre souffle continu.
  4. Viendra alors le moment de développer la dynamique de votre jeu en apprenant les 3 grandes attaques de bases.
  5. Avec toutes ces cartes en main vous pourrez commencer à créer vos premiers rythmes au didgeridoo.
  6. Enfin, vous serez libre d’apprendre des techniques plus avancées comme les survibrations ou les sous-vibrations pour enrichir vos phrasés.

Pour vous aider à mettre en place ces 6 étapes (et bien plus), j’ai créé le programme L’art du Didgeridoo. Je l’ai conçu pour vous apprendre toutes les bases essentielles au didgeridoo. 

Voilà le programme !

Programme détaillé

Dans cette formation, j’ai réuni l’ensemble des observations, des meilleurs exercices et des conseils que j’ai pu noter et observer chez mes élèves pendant plus de 10 ans d’enseignement. Je vous laisse découvrir le programme !

Leçon 1 – Les lèvres

Acquérir et stabiliser votre bourdon

Dans cette leçon, vous apprendrez :
• Comment avoir un son stable qui ne vous prend pas tout votre air
• Les raisons pour lesquelles vous ne parvenez pas à avoir un son clair
• Comment maitriser votre bourdon, élément indispensable pour vous assurer de réussir le souffle continu (et tout votre apprentissage en général)
• Comment éclaircir vos rythmes si vous êtes un joueur avancé

16 vidéos | 41 min
Leçon 2 – La langue

Comment affiner votre son
grâce aux harmoniques

Dans cette leçon, vous apprendrez :
• À affiner votre son en maitrisant les 4 principales harmoniques
• Du nouveau vocabulaire pour mieux vous exprimer
• À avoir un son clair pour faire sonner le moindre de vos rythmes

12 vidéos | 27 min

Leçon 3 – La respiration

Maitrisez (enfin !) le souffle continu

Dans cette leçon, vous apprendrez :
• À jouer sans vous arrêter en suivant 4 étapes simples
• À jouer le plus longtemps possible (prolonger le temps de pratique)
• À supprimer les silences pour fluidifier votre respiration circulaire
• À sentir avec joie le mouvement du souffle continu se mettre en place et s’auto-alimenter

18 vidéos | 45 min

Leçon 4 – Le diaphragme

Allégez votre respiration
grâce à votre ventre

Dans cette leçon, vous apprendrez :
• À alléger votre jeu pour ne plus vous étouffer !
• À avoir un souffle puissant sur lequel tout votre jeu s’appuiera
• À vous détendre tout en faisant de la musique
• À vous concentrer sur votre respiration et à éviter de penser à autre chose
• À gagner en fluidité et en aisance

11 vidéos | 17 min

Leçon 5 – L’intuition

Prenez plaisir à jouer en
développant votre rythme naturel

Dans cette leçon, vous apprendrez :
• À trouver des rythmes qui vous plaisent
• À faire évoluer vos rythmes en partant de ce que vous connaissez
• À explorer les possibilités quasi infinies du didgeridoo en partant de votre souffle
• À réussir à produire spontanément un rythme sans réfléchir et en laissant faire votre didgeridoo
• À obtenir une fluidité dans votre jeu

11 vidéos | 29 min

Leçon 6 – La langue et la gorge

Développez vos rythmes
grâce aux 3 attaques

Dans cette leçon, vous apprendrez :
• À maitriser les 3 attaques de bases du didgeridoo
• À diversifier vos rythmes
• À jouer des rythmes entraînants et qui ont du groove !
• À créer des contrastes au sein de vos rythmes
• À dynamiser votre jeu et éviter le piège du « rythme fade »

17 vidéos | 30 min

Leçon 7 – La composition

Façonnez et jouez vos premiers rythmes !

Dans cette leçon, vous apprendrez :
• Comment se construit un rythme au didgeridoo et comment l’articuler
• Les 3 grandes variations qui vous assurent de varier vos rythmes
• Comment assembler les harmoniques et les attaques pour enrichir vos rythmes

13 vidéos | 35 min

Leçon 8 – Les lèvres

Découvrez les percussions
grâce aux survibrations

Dans cette leçon, vous apprendrez :
• À faire travailler la commissure de vos lèvres pour rapidement gagner un son net et stable (si vous n’aviez pas réussi à la leçon 1)
• À développer la puissance de votre son
• À stabiliser vos lèvres en jouant sur la pression
• À diversifier vos rythmes en y ajoutant l’effet d’une percussion

11 vidéos | 18 min

Leçon 9 – La mâchoire

Les sous-vibrations ou l’effet de ralenti

Dans cette leçon, vous apprendrez :
• À prendre conscience de votre mâchoire pour mettre de la souplesse dans vos rythme
• À travailler sur la basse de votre didgeridoo pour ajouter du groove à votre jeu
• À éviter que votre jeu soit trop figé et que l’on vous sente crispé à souffler

10 vidéos | 15 min

Leçon 10 – Les cordes vocales

Comment chanter
dans votre didgeridoo

Dans cette leçon, vous apprendrez :
• À entrer dans une autre dimension, celle de la voix et de tout son imaginaire
• À travailler sur les 3 voix principales : la voix basse, les raclements et les cris
• À mettre de la joie et provoquer des effets de surprise
• À développer des atmosphères bien particulières avec des images, des ambiances, des couleurs sonores…

13 vidéos | 30 min

Leçon 11 – La composition

Prenez de la hauteur et
composez vos propres rythmes

Dans cette leçon, vous apprendrez :
• À changer de routine et éviter de tourner en rond
• À développer votre jeu et ainsi pouvoir jouer avec d’autres musiciens
• À construire des rythmes qui vous plaisent pour que vous et votre entourage prenne plaisir à écouter
• À devenir un meilleur musicien ou une meilleure musicienne !
• À mieux comprendre les possibilités de l’instrument et comment assembler toutes les techniques les une entre elles

11 vidéos | 27 min

Mais ça n’est pas tout !

Bonus 1 – Suivi vidéo

Envoyez une vidéo chaque mois (pendant 6 mois) et recevez mon commentaire audio !

Avec ce format d’accompagnement, vous êtes assuré d’être guidé et épaulé dans votre apprentissage. L’échéance d’un mois vous laisse le temps de travailler les exercices tout en gardant en tête la prochaine vidéo à envoyer, de quoi vous motiver !

Je précise tout de même qu’une vidéo non-envoyée n’est pas reportable. C’est à dire que vous avez un mois à chaque fois pour envoyer votre vidéo. Il y a deux raisons à ce choix :

  • Vous motiver en vous mettant une date butoir (au revoir procrastination !) ✊
  • Eviter que je sois débordé par des dizaines de vidéos dans plusieurs années ! 😬

En pratique ça donne ça :

ÉTAPE 1 : Géraldine a joué pendant quelques semaines, elle sent qu’elle a progressé, elle a plutôt orienté cette vidéo sur la rythmique et la voix (cris). Elle partage sa vidéo sur le forum. 

ÉTAPE 2 : Je lui envoie mes conseils personnalisés pour l’orienter dans sa pratique et corriger éventuellement des « erreurs ».

(Merci à Géraldine pour avoir accepté de montrer sa vidéo ici !)
Bonus 2 – Questions / réponse

Je réponds à vos toutes questions

Cela ne m’intéresse pas de vous vendre juste une formation vidéo sans un suivi derrière. C’est pourquoi, je m’engage à répondre à toutes vos questions pendant un an.

Vous pourrez poser vos questions sous chaque vidéo, ainsi vos interrogations et mes réponses, profiteront à tous les autres membres qui suivent la formation.

Bonus 3 – Podcast

Téléchargez
la formation en podcast

Dans cette société qui n’arrête pas de courir, nous sommes tous très occupés ! Pour celles et ceux qui font beaucoup de route (ou tout autres activités où l’on peut écouter (balade, métro, bus…), je vous offre la formation en podcast audio tirés des vidéos de la formation !


Vous pourrez donc suivre la formation sans être cantonné devant votre ordinateur ou votre tablette.

Bonus 4 – Ebook offert

Comment jouer vos premiers
rythmes au didgeridoo

« L’art du didgeridoo » est basée sur la méthode de didgeridoo que j’ai écris : « Comment jouer vos premiers rythmes au didgeridoo ». Je vous offre cet ebook (et ses mp3), d’une valeur de 29€. 

Bonus 5 – Wakatoo

Plus de 100 rythmes
de didgeridoo avec Wakatoo

Wakatoo est une application qui peut générer des rythmes de didgeridoo. Vous n’avez qu’à mettre lecture pour entendre le rythme et vous accompagner grâce à Wakatoo !

Je joins avec la formation « L’art du didgeridoo » plus de 100 rythmes pour vous donner de nouvelles idées. 

 

Bonus 6 – Coupon cadeau

30€ de réduction sur un stage

Les stages sont un moment privilégié de rencontres et de partage. C’est aussi une belle occasion de faire le point sur votre apprentissage et les blocages que vous ne parvenez pas à dépasser.

Afin de vous assurer un meilleur suivi, je vous offre une réduction de 30€ pour un stage valable pendant 2 ans à compter de l’achat de votre formation.

Attention, cette réduction n’est pas cumulable avec le tarif réduit des stages.

Bonus 7 – Forum

Un espace réservé sur
le forum de l’école

Sur Wakademy, il y a le forum public, ouvert à tous. Et il y a le forum privé, réservé aux membres abonnés.

En vous inscrivant à une formation, vous aurez accès à cet espace. Cet un endroit privilégié pour vous retrouvez afin de pouvoir échanger librement sur la formation, partagez vos vidéos, vos blocages, vos prises de conscience (!), vos trouvailles…

Bref, de quoi vous sentir entouré.

Grâce à cette formation, vous allez :

Inscrivez-vous et
commencez les cours dès maintenant !

Les inscriptions sont fermées !

Salut ! Je m’appelle Gauthier,
je suis le fondateur de Wakademy

Vous êtes en droit de vous demander qui suis je pour asséner toutes ces vérités ! Je me permets donc de me présenter en quelques lignes.

Je m’appelle Gauthier Aubé, je joue du didgeridoo depuis bientôt 20 ans.

J’ai sorti deux albums, donner de nombreux concerts et j’ai eu des milliers d’élèves à travers le monde. J’ai eu la chance d’enseigner et de jouer dans la plupart des pays d’Europe, jusqu’en Russie et Taïwan, en passant par Lisbonne, Londres, Budapest, Amsterdam, Berlin, et j’en passe !

Depuis le lancement de Wakademy en 2018, je donne principalement des stages en France, en Suisse et en Belgique. Non par chauvinisme, mais je tâche de limiter mes déplacements face à une planète toujours plus meurtrie.

Aussi, donner la possibilité à toutes et à tous d’apprendre le didgeridoo directement en ligne me paraît être une belle alternative.

J’ai littéralement dédié ma vie au didgeridoo et je travaille avec passion pour vulgariser au plus grand nombre l’apprentissage de ce merveilleux instrument.

Voilà pour les grandes lignes !

Ils ont suivi « L’art du didgeridoo »

« J’ai suivi « L’art du didgeridoo » et j’ai trouvé chaque cours bien expliqué. Les enregistrements sont excellents pour suivre et développer les consonants clairs et le rythme. Quand je cherchais la motivation, j’écoutais une leçon, puis j’arrivais très vite à l’envie d’essayer les rythmes. »
Douglas de profil jouant du didgeridoo
Douglas
« Les vidéos sont bien faites avec des explications claires. J’ai apprécié la possibilité d’envoyer nos vidéos et de pouvoir écouter ton retour avec tes précieux conseils. »
Patrick G.
« La formation est très complète et les sujets sont décortiqués en de nombreuses vidéos assez courtes, cela permet de prendre du recul sur tous les sujets. »
NicoB
« Des explications claires, ton humour, la progression en pourcentage qui donne envie d’avancer et les vidéos courtes sont tout ce qui fait que j’ai aimé ta formation. »
Yves G.
« Les vidéos sont courtes donc on ne se s’ennuie pas du tout. Elles sont très accessibles et motivantes même pour les personnes qui n’ont jamais soufflé ! Gauthier enseigne très bien l’art du didgeridoo et nous permet de vite progresser. »
Quentin B.
« Formation très complète et accessible à l’infini. De plus, ta disponibilité, soit par mail, soit avec le forum est très appréciable. La relation entre nous tous, grâce aux vidéos et tes commentaires est très enrichissante. Tu as envie qu’on y arrive tous et tu nous prends, chacun à notre niveau. Tes encouragements, ta générosité infinie, envers nous tous et en continu, sans la moindre démagogie, me touchent profondément. Tu fais partie des intelligents qui font avancer l’humanisme. Bravo Gauthier et un grand merci. »
Christian G.
« J’ai aimé le simplicité et le charisme de Gauthier ! Tout est clair si l’on est motivé !! »
Jacques
« Des explications très claires avec des exemples concrets en vidéos, notamment sur les erreurs fréquentes, ce qui permet de comprendre les points sur lesquels il faut s’exercer même si on est seul derrière son ordinateur et débutant. »
Nina
« J’ai réussi à maîtriser depuis mon salon les bases du didgeridoo. Grâce à la formation, j’ai pu franchir le pas du souffle continu et acquérir les sons de bases. »
Cyril
« La formation vidéo est un gros plus pour avoir toutes les techniques de base bien posées et décortiquées. »
Etienne T.
« Gauthier parle simplement, j’aime sa manière de présenter. Le découpage en vidéos courtes est vraiment pratique quand on n’a pas beaucoup de temps. J’aime aussi le fait qu’on puisse voir où on en est et reprendre la formation là où on s’est arrêté. »
Béatrice D.
« Tes explications sont claires. Vu que je suis débutant, j’ai bien progressé. Le forum pour ceux qui ont souscrits la formation est pratique, car le groupe est plus restreint, et nous parlons tous des mêmes sujets. Nos vidéos et tes retours où tu prends le temps de les décortiquer, nous aident énormément. C’est aussi ce qu’on ressent lorsqu’on lit les commentaires. »
Fränk

En résumé grâce à cette formation, vous allez :

Questions / Réponses

Combien de temps ai-je accès à la formation ?

Une fois acheté, vous avez accès à la formation à vie !

La formation est-elle adaptée p​our moi​ ?

Cette formation vidéo est adaptée pour les personnes qui :

  • Débutent complètement et ne connaissent rien au didgeridoo
  • Jouent depuis plusieurs années et commencent à se sentir bloquées dans leur pratique sans pouvoir mettre de mots sur leurs techniques
  • N’ont pas de profs proche de chez elles et souhaitent acquérir les bases
  • N’arrivent pas à se motiver seule pour jouer régulièrement leur didgeridoo
  • Tournent en rond et ne parviennent pas à sortir de leurs habitudes
  • Ont joué du didgeridoo il y a 20 ans et continuent de lorgner sur leur instrument du coin de l’œil
  • Se sont découragées à force de ne pas trouver de pédagogie construite et stable
  • Souhaitent prendre plaisir à jouer sans devenir pro
  • À l’inverse, pour les personnes qui souhaiteraient devenir pro, les bases sont d’autant plus indispensables à connaître parfaitement 😉
  • Souffrent d’apnées du sommeil

J​’ai déjà essayé de suivre des cours et ça n’a pas marché…

Je connais ça ! À mes débuts, j’ai pris moi aussi des cours. J’ai suivi des stages. Et je dois dire que pour la plupart, ça n’est pas ce qui m’a le plus aidé.

J’avais souvent le sentiment de ne pas avoir d’explications claires.

J’ai donc développé ma pédagogie autour de l’observation concrète. Je m’engage à vous expliquer avec des termes simples comment apprivoiser toutes les techniques présentes dans ces formations.

J​e n’ai pas l’habitude d’acheter des formations sur le web

Il est vrai que s’inscrire à une formation pour apprendre le didgeridoo en ligne peut faire peur ou simplement faire douter. Le gros avantage d’une formation en ligne est qu’elle vous donne accès à des exercices et conseils avisés, que vous n’auriez pas trouvé ailleurs au vu du tout petit nombre de professeurs ! Elle vous permet aussi d’avancer à votre rythme en regardant les vidéos suivant votre disponibilité. De plus, Wakademy a été conçu pour faciliter au mieux votre apprentissage. Simple, épuré et ergonomique, tout a été pensé et optimisé. Vous trouverez sur la page dédiée, toutes les vidéos classées par leçon. Enfin, la sécurité étant un point crucial avec internet, tout le site est en format HTTPS, ce qui vous procure un cryptage complet de vos données bancaires et de vos identifiants.

Je peux apprendre le didgeridoo tout.e seul.e

Oui c’est vrai. Vous pouvez apprendre le didgeridoo seul. C’est un instrument plutôt intuitif qui ne demande pas de connaissance musicale particulière (au moins au début).

J’ai moi-même appris quasi tout en autodidacte (je rencontrai aussi beaucoup de joueurs à l’époque ce qui m’a fortement aidé). Mais pour se permettre ce luxe il faut avoir le temps…

Pour ne citer qu’un exemple, j’ai réalisé après 16 ans de jeu ce qui donnait un son (vraiment) net et précis. Vous trouverez la solution dans la leçon 1 sur le bourdon (formation « L’art du didgeridoo ») et vous serez surpris de la simplicité de la solution.

Tout cela me rappelle le Rubik’s Cube. J’étais fan de ce casse-tête. Adolescent, j’ai passé des heures à chercher la solution. J’ai pu observer qu’en enseignant la solution que j’avais trouvé à mes amis, ils parvenaient à résoudre le casse-tête en quelques heures alors que ça m’avait pris un mois.

Si vous avez la chance de pouvoir passer des heures tous les jours sur le casse-tête du didgeridoo alors le choix de cette formation se discute.
À contrario, vous pouvez aussi profiter de l’expérience de quelqu’un qui l’a fait pour vous.

Et pour avoir dédié ma vie au didgeridoo, je peux vous assurer que trouver la solution du Rubik’s cube est bien plus facile que trouver celle du didgeridoo !

Désolé Gauthier, mais c​’est trop cher

Je l’admet, cette formation a un coût. En réalité, je l’ai pensée comme une inscription à une école de musique pour un an.

Mon intention est de vous permettre une expérience au-delà de simples vidéos regardées sur internet. Grâce aux suivis vidéos, la communauté et nos futurs échanges, vous rentrez dans une véritable école et pas seulement dans un cours en ligne.

Je crois sincèrement que s’inscrire c’est vous laisser la possibilité d’être accompagné dans votre jeu, d’avoir une source de motivation et l’occasion de progresser.

De plus, je donne tout ce que je connais dans ces formations. Vous pouvez chercher, vous ne trouverez pas cette précision ailleurs, même en Australie ! Je prend un risque en livrant toutes mes années de recherches. Ainsi à toutes ces vidéos, il faut ajouter les dizaines de milliers d’heures que j’ai passé à enseigner, jouer et rechercher.

Et enfin, j’ai tenu à faire des paiements en plusieurs mensualités pour que les tarifs puissent s’adapter à tous les budgets.

Promis, je ne peux pas faire mieux ! 🤗

J​e n’ai pas le temps de souffler

Même si on a déjà parlé de la notion de temps au début de cette page, on ne va pas se le cacher, apprendre ou approfondir un instrument de musique demande un minimum de temps. Et bien sûr, plus vous jouerez, plus vous progresserez.

Pour tirer pleinement des enseignements de cette formation, je vous conseille de libérer 15 minutes par jour (ou 30 min tous les deux jours), ce qui donne un peu moins de 2 heures par semaine.

Parmi ces 2 heures, je compte votre pratique avec et sans votre didgeridoo mais aussi le suivi de la formation en format vidéo, papier et podcast.
Ainsi, travailler les exercices sous la douche, au volant de votre voiture ou en balade, vous fera gagner beaucoup de temps !

On ne s’imagine pas tout ce que l’on peut bosser sans didgeridoo !

Et enfin, si progresser au didgeridoo compte pour vous, vous gagnerez du temps en achetant cette formation. Car, comme je l’ai expliqué quelques lignes plus haut, vous n’aurez plus qu’à appliquer les exercices que je vous donnerai.

C​omment je sais si cette méthode fonctionne ?

La pratique du didgeridoo est basé sur le corps. C’est votre corps l’instrument (je vous le répèterai de nombreuses fois durant les formations !).

Si vous suivez mes conseils, vous allez découvrir que chaque son est le reflet sonore d’une partie de votre corps.

Par exemple, je vais vous apprendre concrètement à apprivoiser vos lèvres (leçon 1, 8 et 9), votre langue (leçon 2, 3 et 6), votre gorge (leçon 6), votre ventre (leçon 4), votre voix (leçon 10) et à mettre tout cela en forme dans les leçons 5, 7 et 11.

J’aime les choses concrètes car elles permettent d’être reproductibles facilement par tous, c’est pourquoi j’ai une confiance totale dans ma formation et dans votre réussite.

J’ai acheté votre méthode, qu’est-ce que je gagne de plus avec cette formation vidéo ?

Bien que le contenu vidéo est basé sur ma méthode « Comment jouer vos premiers rythmes au didgeridoo », la différence entre ces deux produits est grande.
Et voilà pourquoi :

  • Le format vidéo s’approche bien plus d’un cours en « vrai ». Pendant les vidéos, je suis avec vous, comme pendant un stage ou un cours particulier. Vous me verrez jouer, pincer mes lèvres, gonfler mes joues, glisser une astuce. C’est un enseignement vivant et ça change tout !
  • Le suivi vidéo qui vous permet d’envoyer votre enregistrement change tout. Car nous aurons un vrai échange autour de votre jeu. Comme si j’étais en stage avec vous.
  • L’accompagnement pendant tout le temps de votre abonnement est l’opportunité de répondre à toutes vos questions. C’est l’occasion d’avoir un vrai prof avec vous.
  • Les rythmes Wakatoo vous aideront à découvrir de nombreux rythmes
  • Enfin, la réduction de 30€ pour un stage est non-négligeable.


En bref, d’un côté vous avez un manuel d’apprentissage (méthode), et de l’autre des cours donnés par un prof (formation).

J’ai déjà participé à tes stages, est-ce que je ne vais pas retrouver ce que l’on a déjà vu ?

Si ! Mais pas tout… (et loin de là !) En stage, j’ai le temps en moyenne de donner dix exercices car chacun d’entre eux demande beaucoup de pratique. Cette formation regroupe à elle seule tous mes meilleurs exercices pour apprendre ou approfondir les bases du didgeridoo. Alors bien sûr, tu en connaîtras quelques uns mais tu en découvriras aussi beaucoup d’autres. À mon sens, stages et formation se complètent parfaitement.

Je suis inscrit aux cours gratuits sur le souffle continu. Ai-je vraiment besoin de cette formation vidéo ?

Les 7 vidéos sur le souffle continu font effectivement parti de cette formation.

Cependant, la leçon n°3 sur le souffle continu contient 18 videos et la formation totale en comprends 144 !

Soit encore 137 vidéos à découvrir.
Je vous laisse voir si ça peut vous être utile :-).

Encore quelques retours d'élèves 😉

« Gauthier, j’apprécie beaucoup ta pédagogie très humaine et bienveillante dans tes vidéos autant que dans tes réponses à tous mes questionnements. On peut accéder à ce que l’on cherche ou suivre les cours dans l’ordre proposé, les deux fonctionnent bien. J’apprécie le concept de poster des vidéos de nous pour que tu suives notre évolution au fil des mois, que tu nous conseilles, nous aiguilles et nous donnes du taf. Cela permet aussi d’avoir un regard sur ce que font les autres et de tester des choses vers lesquelles on ne se serait pas dirigé de prime abord. Nous sommes très bien encadrés et personne ne peut se retrouver seul dans son coin à galérer. J’apprécie le forum, tous les échanges entre joueuses et joueurs, toutes les découvertes que l’on peut y faire, les rencontres et stages proposés, ça booste ! Les podcasts sont super également et encouragent le débat autour de plein de sujets intéressants. Cette formation est vraiment top !! Merci. »
Géraldine
« J’ai beaucoup aimé le fait de pouvoir envoyer ses vidéos et d’avoir tes retours audio avec le renvoie aux exercices chapitrés ainsi que… la personnalisation de l’enseignement. »
Jaime
« Un plan clair qui permet de savoir où on va, des récapitulatifs à la fin des différents chapitres, un découpage en sections vidéos pas trop longues qui permettent d’avancer à son rythme, des ressources d’excellente qualité (PDF, MP3), des interactions via le forum. Top ! »
Laurence B.
« L’accessibilité, la pédagogie, les retours personnalisés qui permettent de construire une formation digne de ce nom et, bien sûr, se sentir progresser…. Complété par la dynamique du forum; Wakademy devient un lieu de partage autour du didgeridoo bien sûr, de la musique, de la vie…un lieu de convivialité ! Ah j’oubliais, le plaisir hebdomadaire du podcast… Merci Gauthier d’avoir construit avec bienveillance ce temple dédié à notre idole le didgeridoo ! »
Eric D.
« Les 4 éléments de base sont analysés de façon chirurgicale et les exercices découlant de cette analyse permettent de travailler facilement sur chaque point. De ce fait, la motivation est grandissante puisque les progrès sont quotidiens, pour autant que l’on travaille régulièrement. La respiration circulaire est au centre de la formation et dès l’instant ou l’on comprend que notre maitrise du jeu dépend de notre respiration circulaire, souffler quotidiennement devient une évidence et surtout un PLAISIR ! Cette formation est tout simplement la meilleure formation qu’il m’ait donné de rencontrer tous domaines confondus. »
Ivan
« Une très bonne présentation du site, un contenu agréable et adapté à mes attentes. Les cours sont structurés et faciles à suivre. »
Didier
« J’ai particulièrement apprécié le format de courtes vidéos et le fait que tu restes humain… C’est-à-dire que tu n’as pas peur du ridicule dans certains exercices. =) »
Adrien V.
« Clarté du parcours, la pédagogie des vidéos, l’efficacité des propositions, ton suivi, et tes retours sur nos enregistrements m’ont été d’une grande aide. Je le mesure à mon évolution : correction d’anciens défauts qui me gênaient, nouvelles possibilités et sons, changement d’écoute et de perspectives. Je me sens plus libre, j’explore plus loin, et je joue à nouveau des heures =). »
Calie M
« J’ai aimé la simplicité de l’utilisation et la clarté des explications, ainsi le professionnalisme de Gauthier. »
Thierry

Avez-vous (vraiment) envie de jouer votre didgeridoo ?

Il est temps de vous poser réellement la question. Car, apprendre à jouer du didgeridoo demande un investissement. C’est un vrai choix.

Il faut décider de prendre un temps pour soi et se poser pendant au moins 15 minutes.

Encore une fois, je connais les contraintes d’une vie quotidienne et je n’ai rien à dire sur vos choix ! La vie est tellement vaste ! Mais c’est mon rôle de « prof » de vous encourager à vous questionner sur vos priorités. 🙂

Et même si, bien évidemment, je ne suis pas neutre dans cette affaire (!), je suis convaincu que, si vous lisez ces lignes, cette formation peut vous aider à réaliser votre rêve d’apprendre à souffler.

Essayez, si ça ne vous plait pas, je vous rembourse.

J’ai confiance en mon travail mais je veux être sûr que vous soyez satisfait de votre achat.
Je vous laisse donc un mois pour tester ma formation.
Si vous n’êtes pas satisfait, je vous rembourse sur simple demande par mail.

Je ne vous poserai aucune question.

Inscrivez-vous et
commencez les cours dès maintenant !

Les inscriptions sont fermées !

L'art du didgeridoo

Paiement en 4 fois sans frais
4x55€
  •  

L'art du didgeridoo

Paiement en une fois
220€
  •