L’art du didgeridoo

Les bases indispensables

Maitrisez le souffle continu, affinez votre son et développez votre sens du rythme !

D’après mon expérience, 90% des joueurs de didgeridoo finissent par s’arrêter, par manque de temps, d’échanges avec d’autres passionnés ou de bagage technique.

Ça fait beaucoup n’est-ce pas ?

En même temps, je peux comprendre : les profs sont quasi inexistants, les associations sont (plus) que rares, les rencontres entre joueurs n’existent plus depuis longtemps…

Dans de telles conditions, comment savoir si vous êtes sur la bonne voie ? Si vous ne prenez pas de mauvaises habitudes ? Pire, comment discerner les étapes d’apprentissages ? Que ce soit le souffle continu ou des techniques plus avancées, par où commencer, que faire et où aller ?!

Bref, vous êtes seul et avec le temps qui passe la motivation diminue. Le quotidien impose ses priorités et le didgeridoo prends la poussière dans un coin du salon.

Bien sûr, vous soufflez encore de temps en temps mais rien n’y fait : vous jouez toujours la même chose et vous manquez cruellement de techniques et de conseils personnalisés.

À ce stade, vous allez bientôt faire partie des 9 personnes sur 10 dont je parlais quelques lignes plus haut…

Pourtant au départ, vous étiez motivés. Vous aviez eu le coup de coeur pour cet instrument avec ces sons si étranges. Vous aviez eu l’espoir d’avoir enfin trouvé un instrument qui vous correspondait. Vous ressentiez déjà la fierté de parvenir à faire sonner un didgeridoo sans vous arrêter. Le tout dans le but simple de prendre du plaisir à jouer de temps en temps et pourquoi pas, un jour de jouer avec d’autres musiciens.

Alors comment sortir de ce cercle infernal et prendre plus de plaisir à jouer votre didgeridoo ? Etudions de plus près ce qui vous empêche d’avancer.

Les 3 obstacles qui risquent de vous arrêter (si vous ne changez pas quelque chose)

1. Le cruel manque de technique

Apprendre le didgeridoo, c’est apprendre un nouveau langage. Dans ce contexte, la technique est du vocabulaire. Si vous souhaitez développer un discours précis et créatif, vous devez développer votre vocabulaire. Plus vous aurez de mots, plus vous vous exprimerez clairement.

Bien sûr, en cherchant sur internet, vous réussirez (ou vous avez réussi) à trouver comment jouer deux – trois sons (voir quelques rythmes).

Mais soyons honnête, Vous finirez toujours par tourner en rond. Apprendre quelques phrases pré-mâchées ne vous donnera jamais la liberté d’expression que peut vous offrir la maitrise d’une langue maternelle.

Si vous souhaitez vraiment progresser au didgeridoo, il vous faut apprendre les grandes lois qui régissent son jeu.

En les maîtrisant, vous vous élèverez pour acquérir une vue d’ensemble de la pratique. Vous comprendrez comment produire avec précision chaque son. Vous aurez la joie de jouer librement votre didgeridoo, sans aucune limite. Vous aurez le plaisir de jouer des rythmes rapides ou des rythmes lents suivant votre état du moment. Vous pourrez jouer aussi naturellement que vous respirez. Vous sortirez de vos schémas répétitifs et vous gagnerez en aisance et en fluidité.

Bref, vous aurez plus de plaisir à jouer.

2. Le temps et ce qui se cache derrière

C’est fou comme le quotidien est doué pour nous éloigner de ce que l’on aimerait faire. Le travail, les enfants, la vie de couple, les amis, les parents qui vieillissent, les loisirs, le ménage, les courses… Bref nous avons tous nos raisons.

Alors la vie passe et vous vous dites que vous trouverez bien du temps ce week-end pour jouer. Le week-end passe, le didgeridoo n’a pas bougé.

Mais avez-vous vraiment un agenda chargé à ce point ?

Car finalement, vous prenez certainement le temps pour beaucoup d’autres choses : regarder la télé, chercher des trucs sur internet, jeter un coup d’oeil à Facebook, aller à la pêche… Ou je ne sais trop quoi ! Bref, le quotidien s’impose souvent au détriment de nos rêves et de nos envies profondes.

Le 1er janvier 1968, Jacques Brel partageait ses voeux : « Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir et l’envie furieuse d’en réaliser quelques-uns. ».

Et vous, que souhaitez-vous réaliser ?

Que l’on aime ou non Brel, on ne peux pas lui enlever d’être allé au bout de ses rêves (au début personne ne croyait en lui, il a même dormi quelques nuits sur les bancs de Paris !).

Et bien, la seule différence entre Brel et le commun des mortels, c’est que l’un a dépassé ses peurs pour réaliser ses rêves, pendant que l’autre a laissé passer ses rêves.

Je ne sais pas vous mais pour ma part, j’ai décidé de réaliser mes rêves. Je m’y attèle depuis mes 18 ans et ma rencontre avec le didgeridoo.

Apprendre le didgeridoo est un choix et ce choix ne dépends que de vous. Peu importe celui que vous ferez, il vous appartient et je n’ai rien à dire là-dessus.

Mais si vous faites ce choix profond de jouer votre didgeridoo alors vous aurez l’envie de souffler dès que vous pourrez. Vous aurez la motivation qui fera de vous un bon musicien. Vous aurez ce plaisir de partager votre musique avec votre famille, vos amis et plus encore.

Rien ne remplace la satisfaction d’être allé jusqu’au bout de sa passion.

3. Le poids de la solitude

Honnêtement, vous avez beaucoup de mérite pour réussir à souffler tout seul ! De mon côté, je ne sais pas si j’aurais eu le courage de continuer si je n’avais pas rencontré tous ces joueurs sur mon chemin.

Dans les années 2000, il y avait un forum actif, des rencontres de joueurs, des associations dynamiques… Cela participait aux échanges et aux partages.
Et il est indéniable que cela a grandement aidé à faire évoluer le didgeridoo en France (pays au monde le plus dynamique, après l’Australie, au niveau du didgeridoo).

En revanche, sans échanges, sans aides et sans conseils personnalisés, vous aurez beau jouer des années, vous n’avancerez pas. Vous tournerez en rond, jusqu’à vous en lasser.

À l’inverse, une pédagogie structurée vous aidera à avancer et à gagner du temps, vous serez fier d’avancer et vous aurez le plaisir de jouer de nouveaux rythmes. Vous aurez une meilleure gestion de votre corps et de votre souffle. Et qui sait ? Peut-être même qu’un jour vous pourrez vous aussi aider ceux qui veulent jouer du didgeridoo.
C’est comme ça que s’est construit le didgeridoo français.

Partager sa passion, apprendre de nouvelles techniques, et se sentir accompagné. Voilà les clés pour progresser et avancer sur la voie du didgeridoo.

Pour mieux comprendre, imaginez que vous partez seul dans un pays lointain…

Vous êtes enthousiaste.
Vous ne savez pas ce que vous allez découvrir mais vous y allez le coeur léger !

Seulement, voilà. Une fois arrivé, le rêve laisse rapidement place au cauchemar.

Vous ne parlez pas la langue locale.
Vous ne comprenez rien aux différentes indications.
Vous n’avez pas de carte du pays.
Pire encore, vous ne savez même pas où vous êtes précisément.

Votre enthousiasme se transforme peu à peu en un immense doute, les questions ne tardent pas à arriver : Qu’est-ce que je fais là ? Ce voyage n’est peut-être pas fait pour moi… Suis-je vraiment à la hauteur du défi que je me suis lancé ?

Si je peux vous rassurer, ce que vous ressentez est NORMAL.
Qui ne serait pas découragé, démotivé, ou perdu dans une telle situation ?

En résumé, vous êtes seul, sans boussole et sans savoir où aller.

Aïe.

L’aventure reste possible, mais elle risque d’être longue et difficile.

Je vous propose de vous montrer le chemin

Depuis ce 25 décembre 2001, Noël où j’ai reçu mon premier didgeridoo, j’ai passé le plus clair de mon temps à parcourir, découvrir et cartographier le monde du didgeridoo.

Au début, j’étais comme vous. J’étais un peu perdu. Puis, j’ai eu la chance de faire des rencontres et de beaucoup, beaucoup passer de temps à découvrir, comprendre, apprendre et à observer ce que j’entendais et ressentais.

Aujourd’hui, je souhaite partager toutes les connaissances que j’ai accumulé avec toutes ces années.

Imaginez maintenant que je sois là avec vous, je vous corrige et vous montre les exercices à travailler.

Vous posez vos questions et je vous réponds. Je vous propose des dizaines de rythmes pour varier vos improvisons et ne pas jouer toujours les mêmes phrasés.

Je vous donne des conseils avisés pour affiner votre jeu, pour le rendre plus propre afin de supporter vos envies de créativité.

Je vous montre comment être à l’aise avec votre (ou vos) souffle continu. Vous développez alors de nouvelles techniques et vous commenceez à mettre des mots sur des sensations.

Bref, on passe ensemble un moment sur ce qui nous passionne tous les deux : le didgeridoo.

C’est bien sympa tout ça mais concrètement, ça se passe comment ?

Bonne question 😏

Une fois inscrit, vous accédez aux vidéos

L’art du didgeridoo totalise 144 vidéos organisées en 11 leçons. Le contenu des cours est accessibles sur Wakademy. L’accès est simple et ergonomique.

Tout a été conçu pour vous faciliter l’apprentissage et limiter les soucis techniques.

Je réponds à toutes vos questions

Tout enseignement engendre des questions, et il est bien naturel que vous en ayez. Sous chaque leçon, un espace est prévu pour vous permettre de me poser toutes vos questions.

Généralement, je réponds dans les 24 à 48h. (un peu plus pendant les stages, je ne peux être sur tous les fronts !)

La communauté est là pour vous soutenir

Sur le forum de Wakademy, les sujets provoquent les échanges ! En tant que membre abonnés vous avez accès à un espace réservés à toutes celles et ceux qui postent leur vidéos.

Regardez les vidéos des autres membres, suivez leur évolution, écoutez mes commentaires audio… Bref, laissez-vous porter par le dynamisme de la communauté.

Bien sûr, vous pouvez posez toutes vos questions à la communauté. Je peux vous assurer que vous sentirez rapidement un grand soutien pour souffler !

 

Envoyez-moi vos vidéos (si le cœur vous en dit !) et recevez mes conseils personnalisés

Il est évident qu’apprendre le didgeridoo devant son écran reste délicat. On n’est pas sûr de bien faire et ça ne remplace pas un prof qui vous fait des retours en direct. 

Une fois abonnés, vous pouvez m’envoyer une vidéo tous les deux mois (ce qui vous laisse le temps de pratiquer en profondeur). Je vous fait alors un retour audio en vous renvoyant vers une leçon spécifique, un rythme à développer ou encore tout types de conseils.

Pour partager votre vidéo, vous avez le choix de la poster dans la section privée du forum (et profiter ainsi des retours des autres membres abonnés) ou bien simplement de m’envoyer le lien par mail. 

Aucune pression, je m’adapte à votre choix.

En pratique ça donne ça :

Commençons avec Géraldine

ÉTAPE 1 : Géraldine a joué pendant quelques semaines, elle sent qu’elle a progressé, elle a plutôt orienté cette vidéo sur la rythmique et la voix (cris). Elle partage sa vidéo sur le forum.

ÉTAPE 2 : Je lui envoie mes conseils personnalisés pour l’orienter dans sa pratique et corriger éventuellement des « erreurs ».

Maintenant c’est au tour de Patrick

ÉTAPE 1 : Patrick a repris les rythmes que je lui avais écrit après l’envoi de sa seconde vidéo. Il a joué de son côté et partage son avancé avec la communauté.

ÉTAPE 2 : Je lui indique les points de vigilance, les pièges tout en lui proposant un axe de travail.

Au passage, merci Patrick et Géraldine d’avoir accepté de mettre vos vidéos en avant. 👍🙏

J’ai créé la formation « L’art du didgeridoo » pour vous permettre de :

• partir sur des bases solides et vous assurez de ne pas prendre de mauvaises habitudes
• apprendre sans contraintes, tout en vous faisant plaisir
• gagner en fluidité en maîtrisant le souffle continu 
• développer votre sens du rythme même si vous partez de zéro
• consolider vos techniques et clarifier votre jeu

Programme détaillé

L’ART DU DIDGERIDOO

Les bases indispensables

Pré-requis : aucun
Durée total : 5 heures
Nombre de vidéos : 144
Nombre de leçons : 11
D’après la méthode : Comment jouer vos premiers rythmes au didgeridoo
Public : toute personne qui souhaite acquérir ou revoir toutes les bases essentielles du didgeridoo.

Leçon 1 – Les lèvres

Acquérir et stabiliser votre bourdon

Dans cette leçon, vous apprendrez :
• Comment avoir un son stable qui ne vous prend pas tout votre air
• Les raisons pour lesquelles vous ne parvenez pas à avoir un son clair
• Comment maitriser votre bourdon, élément indispensable pour vous assurer de réussir le souffle continu (et tout votre apprentissage en général)
• Comment éclaircir vos rythmes si vous êtes un joueur avancé
16 vidéos | 41 min

Leçon 2 – La langue

Comment affiner votre son
grâce aux harmoniques

Dans cette leçon, vous apprendrez :
• À affiner votre son en maitrisant les 4 principales harmoniques
• Du nouveau vocabulaire pour mieux vous exprimer
• À avoir un son clair pour faire sonner le moindre de vos rythmes
12 vidéos | 27 min

Leçon 3 – La respiration

Maitrisez (enfin !) le souffle continu

Dans cette leçon, vous apprendrez :
• À jouer sans vous arrêter en suivant 4 étapes simples
• À jouer le plus longtemps possible (prolonger le temps de pratique)
• À supprimer les silences pour fluidifier votre respiration circulaire
• À sentir avec joie le mouvement du souffle continu se mettre en place et s’auto-alimenter
18 vidéos | 45 min

Leçon 4 – Le diaphragme

Allégez votre respiration
grâce à votre ventre

Dans cette leçon, vous apprendrez :
• À alléger votre jeu pour ne plus vous étouffer !
• À avoir un souffle puissant sur lequel tout votre jeu s’appuiera
• À vous détendre tout en faisant de la musique
• À vous concentrer sur votre respiration et à éviter de penser à autre chose
• À gagner en fluidité et en aisance
11 vidéos | 17 min

Leçon 5 – L’intuition

Prenez plaisir à jouer en
développant votre rythme naturel

Dans cette leçon, vous apprendrez :
• À trouver des rythmes qui vous plaisent
• À faire évoluer vos rythmes en partant de ce que vous connaissez
• À explorer les possibilités quasi infinies du didgeridoo en partant de votre souffle
• À réussir à produire spontanément un rythme sans réfléchir et en laissant faire votre didgeridoo
• À obtenir une fluidité dans votre jeu
11 vidéos | 29 min

Leçon 6 – La langue et la gorge

Développez vos rythmes
grâce aux 3 attaques

Dans cette leçon, vous apprendrez :
• À maitriser les 3 attaques de bases du didgeridoo
• À diversifier vos rythmes
• À jouer des rythmes entraînants et qui ont du groove !
• À créer des contrastes au sein de vos rythmes
• À dynamiser votre jeu et éviter le piège du « rythme fade »
17 vidéos | 30 min

Leçon 7 – La composition

Jouez et façonnez vos premiers rythmes !

Dans cette leçon, vous apprendrez :
• Comment se construit un rythme au didgeridoo et comment l’articuler
• Les 3 grandes variations qui vous assurent de varier vos rythmes
• Comment assembler les harmoniques et les attaques pour enrichir vos rythmes
13 vidéos | 35 min

Leçon 8 – Les lèvres

Découvrez les percussions
grâce aux survibrations

Dans cette leçon, vous apprendrez :
• À faire travailler la commissure de vos lèvres pour rapidement gagner un son net et stable (si vous n’aviez pas réussi à la leçon 1)
• À développer la puissance de votre son
• À stabiliser vos lèvres en jouant sur la pression
• À diversifier vos rythmes en y ajoutant l’effet d’une percussion
11 vidéos | 18 min

Leçon 9 – La mâchoire

Les sous-vibrations ou l’effet de ralenti

Dans cette leçon, vous apprendrez :
• À prendre conscience de votre mâchoire pour mettre de la souplesse dans vos rythme
• À travailler sur la basse de votre didgeridoo pour ajouter du groove à votre jeu
• À éviter que votre jeu soit trop figé et que l’on vous sente crispé à souffler
10 vidéos | 15 min

Leçon 10 – Les cordes vocales

Comment chanter
dans votre didgeridoo

Dans cette leçon, vous apprendrez :
• À entrer dans une autre dimension, celle de la voix et de tout son imaginaire
• À travailler sur les 3 voix principales : la voix basse, les raclements et les cris
• À mettre de la joie et provoquer des effets de surprise
• À développer des atmosphères bien particulières avec des images, des ambiances, des couleurs sonores…
13 vidéos | 30 min

Leçon 11 – La composition

Prenez de la hauteur et
composez vos propres rythmes

Dans cette leçon, vous apprendrez :
• À changer de routine et éviter de tourner en rond
• À développer votre jeu et ainsi pouvoir jouer avec d’autres musiciens
• À construire des rythmes qui vous plaisent pour que vous et votre entourage prenne plaisir à écouter
• À devenir un meilleur musicien ou une meilleure musicienne !
• À mieux comprendre les possibilités de l’instrument et comment assembler toutes les techniques les une entre elles
11 vidéos | 27 min

Mais ça n’est pas tout ! 

Bonus 1 – Suivi vidéo

Envoyez une vidéo tous les 2 mois

J’ai déjà parlé plus haut du suivi vidéo. Grâce à cet avantage vous êtes assuré d’être guidé et épaulé dans votre apprentissage.

En vous abonnant à une formation, envoyez tous les deux mois une vidéo. Deux mois, cela vous laisse le temps d’approfondir votre exploration tout en gardant un bon rythme de pratique.

Je précise tout de même que les vidéos se périment au bout de deux mois. C’est à dire que vous avez deux mois à chaque fois pour envoyer votre vidéo. Il y a deux raisons à ce choix :
• Vous motiver en vous mettant une date butoir (au revoir procrastination !) ✊
• Eviter que je sois débordé par des dizaines de vidéos en fin d’abonnement ! 😬

Bonus 2 – Questions / réponse

Je réponds à vos questions

J’ai beaucoup réfléchi au format de cette formation. Et ma conclusion est la suivante : cela ne m’intéresse pas de vous vendre juste une formation vidéo sans un suivi derrière. Et puis on l’a vu plus haut, l’apprentissage sans suivi décourage rapidement.

C’est pourquoi, je m’engage à répondre à toutes vos questions pendant un an.
Chaque leçon a un espace dédié dans lequel toutes les questions seront regroupées.

Ainsi vos interrogations et ceux des autres profiteront à toutes les personnes qui suivront elles-aussi la formation.

Bonus 3 – Podcast

Téléchargez
la formation en podcast

Si vous êtes comme moi, vous avez beaucoup de choses à faire pendant une journée. Et on doit bien l’admettre une journée ça passe vite !

Pour ceux qui font beaucoup de route (ou tout autres activités où l’on peut écouter (balade, métro, bus…), je vous propose de suivre, en autre, la formation en podcast.

Je vous offre les podcast à télécharger pour chaque abonnement annuel.  

Vous pourez les écouter quand vous en avez le besoin ou l‘envie sans être obligé d’être devant votre ordinateur ou votre tablette.

Bonus 4 – Ebook offert

Comment jouer vos premiers

rythmes au didgeridoo 

Chaque formation est basée sur la méthode de didgeridoo (et ses mp3) que j’ai écris : « Comment jouer vos premiers rythmes au didgeridoo (même si vous n’êtes pas musicien) ». Je vous offre l’ebook (et ses mp3). 

Bonus 5 – Wakatoo

Plus de 100 rythmes
de didgeridoo avec Wakatoo

Wakatoo est une application qui peut générer des rythmes de didgeridoo. Vous n’avez qu’à mettre lecture pour entendre le rythme et vous accompagner grâce à Wakatoo !

Je joins avec la formation « L’art du didgeridoo » plus de 100 rythmes pour vous donner de nouvelles idées.

À défaut d’avoir un joueur à accompagner, Wakatoo sera là pour vous épauler !

Bonus 6 – Coupon cadeau

30€ de réduction sur un stage

Les stages sont un moment privilégié de rencontres et de partage. C’est aussi une belle occasion de faire le point sur votre apprentissage et les blocages que vous ne parvenez pas à dépasser.

Afin de vous assurer un meilleur suivi, je vous offre une réduction de 30€ pour un stage valable pendant 2 ans à partir du premier jour de l’abonnement de votre formation.

Attention, cette réduction n’est pas cumulable avec le tarif réduit des stages.

Bonus 7 – Forum

Un espace réservé sur
le forum de l’école

Sur Wakademy, il y a le forum public, ouvert à tous. Et il y a le forum privé, réservé aux membres abonnés.

En vous inscrivant à une formation, vous aurez accès à cet espace. Cet un endroit privilégié pour vous retrouvez afin de pouvoir échanger librement sur la formation, partagez vos vidéos, vos blocages, vos prises de conscience (!), vos trouvailles…

Bref, de quoi vous sentir entouré.

Ils ont suivi « L’art du didgeridoo »

« J’ai suivi « L’art du didgeridoo » et j’ai trouvé chaque cours bien expliqué. Les enregistrements sont excellents pour suivre et développer les consonants clairs et le rythme. Quand je cherchais la motivation, j’écoutais une leçon, puis j’arrivais très vite à l’envie d’essayer les rythmes.  »
— Douglas –

« Les vidéos sont bien faites avec des explications claires. J’ai apprécié la possibilité d’envoyer nos vidéos et de pouvoir écouter ton retour avec tes précieux conseils. »
— Patrick G. —

« La formation est très complète et les sujets sont décortiqués en de nombreuses vidéos assez courtes, cela permet de prendre du recul sur tous les sujets. »
– NicoB –

« Des explications claires, ton humour, la progression en pourcentage qui donne envie d’avancer et les vidéos courtes sont tout ce qui fait que j’ai aimé ta formation. »
– Yves G. –

« Les vidéos sont courtes donc on ne se s’ennuie pas du tout. Elles sont très accessibles et motivantes même pour les personnes qui n’ont jamais soufflé ! Gauthier enseigne très bien l’art du didgeridoo et nous permet de vite progresser. »
– Quentin B. –

« Formation très complète et accessible à l’infini. De plus, ta disponibilité, soit par mail, soit avec le forum est très appréciable. La relation entre nous tous, grâce aux vidéos et tes commentaires est très enrichissante. 

Tu as envie qu’on y arrive tous et tu nous prends, chacun à notre niveau. Tes encouragements, ta générosité infinie, envers nous tous et en continu, sans la moindre démagogie, me touchent profondément. 

Tu fais partie des intelligents qui font avancer l’humanisme. Bravo Gauthier et un grand merci. »
— Christian G. —

« J’ai aimé le simplicité et le charisme de Gauthier ! Tout est clair si l’on est motivé !! »
— Jacques —

« Des explications très claires avec des exemples concrets en vidéos, notamment sur les erreurs fréquentes, ce qui permet de comprendre les points sur lesquels il faut s’exercer même si on est seul derrière son ordinateur et débutant. »
— Nina —

« J’ai réussi à maîtriser depuis mon salon les bases du didgeridoo. Grâce à la formation, j’ai pu franchir le pas du souffle continu et acquérir les sons de bases. »
— Cyril —

« La formation vidéo est un gros plus pour avoir toutes les techniques de base bien posées et décortiquées. » 
– Etienne T.  –

« Gauthier parle simplement, j’aime sa manière de présenter. Le découpage en vidéos courtes est vraiment pratique quand on n’a pas beaucoup de temps. J’aime aussi le fait qu’on puisse voir où on en est et reprendre la formation là où on s’est arrêté. »

. — Béatrice D. 

« Tes explications sont claires. Vu que je suis débutant, j’ai bien progressé. Le forum pour ceux qui ont souscrits la formation est pratique, car le groupe est plus restreint, et nous parlons tous des mêmes sujets. 

Nos vidéos et tes retours où tu prends le temps de les décortiquer, nous aident énormément. C’est aussi ce qu’on ressent lorsqu’on lit les commentaires. »
– Fränk –

En résumé grâce à cette formation,

vous allez : 

  • Apprendre à souffler (dans tous les sens du terme ;-))
  • Suivre des exercices avec des conseils concrets
  • Développer votre propre style
  • Apprivoiser votre respiration pour qu’elle devienne un atout et non un frein
  • Jouer de la musique tout en prenant du plaisir !
  • Suivre une méthodologie structurée
  • Laisser parler votre créativité et devenir musicien

 Inscrivez-vous et
commencez les cours dès maintenant !

Questions / Réponses

Combien de temps ai-je accès à la formation ?

Une fois acheté, vous aurez accès à vie à la formation.

La formation est-elle adaptée p​our moi​ ?

Cette formation vidéo est adaptée pour les personnes qui :
• Débutent complètement et ne connaissent rien au didgeridoo.
• Jouent depuis plusieurs années et commencent à tourner en rond sans pouvoir mettre de mots sur leurs techniques.
• N’ont pas de profs proche de chez elles et souhaiteraient acuqérir les bases
• N’arrivent pas à se motiver seule pour jouer régulièrement leur didgeridoo.
• Tournent en rond sans réussir à sortir de leurs habitudes.
• Ont joué il y a 20 ans et dont le didgeridoo leur fait de l’œil de temps en temps.
• Se sont découragées à force de ne pas trouver de pédagogie construite et stable
• Souhaitent prendre plaisir à jouer sans devenir pro.
• Et à l’inverse, pour les personnes qui souhaiteraient devenir pro, les bases sont alors indispensables.
• Souffrent d’apnées du sommeil.

J​’ai déjà essayé de suivre des cours et ça n’a pas marché…

Je connais ça ! À mes débuts, j’ai pris moi aussi des cours. J’ai suivi des stages. Et je dois dire que pour la plupart, ça n’est pas ce qui m’a le plus aidé.

J’avais souvent le sentiment de ne pas à avoir des explications claires.

J’ai donc développé ma pédagogie autour de l’observation concrète. Je m’engage à vous expliquer avec des termes simples comment apprivoiser toutes les techniques présentes dans ces formations.

 

J​e n’ai pas l’habitude d’acheter des formations sur le web

Il est vrai que s’inscrire à une formation pour apprendre le didgeridoo en ligne peut faire peur ou simplement faire douter.

Le gros avantage d’une formation en ligne est qu’elle vous donne accès à des exercices et conseils avisés, que vous n’auriez pas trouvé ailleurs au vu du tout petit nombre de professeurs !

Elle vous permet aussi d’avancer à votre rythme en regardant les vidéos suivant votre disponibilité.

De plus, Wakademy a été conçu pour vous faciliter au mieux votre apprentissage. Simple, épuré et ergonomique, tout a été pensé et optimisé.

Vous trouverez sur la page dédiée, toutes les vidéos classées par leçon.

Enfin, la sécurité étant un point crucial avec internet, tout le site est en format HTTPS, ce qui vous procure un cryptage complet de vos données bancaires et de vos identifiants.

 

J​e peux apprendre le didgeridoo tout seul

Oui c’est vrai. Vous pouvez apprendre le didgeridoo seul. C’est un instrument plutôt intuitif qui ne demande pas de connaissance musicale particulière (au moins au début).

J’ai moi-même appris quasi tout en autodidacte (je rencontrai aussi beaucoup de joueurs à l’époque ce qui m’a fortement aidé). Mais pour se permettre ce luxe il faut avoir le temps…

Pour ne citer qu’un exemple, j’ai réalisé après 16 ans de jeu ce qui donnait un son (vraiment) net et précis. Vous trouverez la solution dans la leçon 1 sur le bourdon (formation « L’art du didgeridoo ») et vous serez surpris de la simplicité de la solution.

Tout cela me rappelle le Rubik’s Cube. J’étais fan de ce casse-tête. Adolescent, j’ai passé des heures à chercher la solution. J’ai pu observer qu’en enseignent la solution que j’avais trouvé à mes amis, ils parvenaient à résoudre le casse-tête en quelques heures alors que ça m’avait pris un mois.

Si vous avez la chance de pouvoir passer des heures tous les jours sur le casse-tête du didgeridoo alors le choix de cette formation se discute.

À contrario, vous pouvez aussi profiter de l’expérience de quelqu’un qui l’a fait pour vous.

Et pour avoir dédié ma vie au didgeridoo, je peux vous assurer que trouver la solution du Rubik’s cube est bien plus facile que trouver celle du didgeridoo !

 

Désolé Gauthier, mais c​’est trop cher

Je l’admet, cette formation a un coût. En réalité, je l’ai pensé comme une inscription à une école de musique pour un an.

Mon intention est de vous permettre une expérience au-delà de simples vidéos regardées sur internet. Grâce aux suivi vidéos, la communauté, nos futurs échanges, vous rentrez dans une véritable école et pas selement dans un cours en ligne. 

Je crois sincèrement que s’inscrire c’est vous laisser la possibilité d’être accompagné dans votre jeu, d’avoir une source de motivation et l’occasion de progresser.

De plus, je donne tout ce que je connais dans ces formations. Vous pouvez chercher, vous ne trouverez pas cette précision ailleurs, même en Australie ! Je prend un risque en livrant toutes mes années de recherches. Ainsi à toutes ces vidéos, il faut ajouter les dizaines de milliers d’heures que j’ai passé à enseigner, jouer et rechercher.

Et enfin, j’ai tenu à faire des paiements en plusieurs mensualités pour que les tarifs puissent s’adapter à tous les budgets.

Promis, je ne peux pas faire mieux ! 🤗

 

J​e n’ai pas le temps de souffler

Même si on a déjà parlé de la notion de temps au début de cette page, on ne va pas se le cacher, apprendre ou approfondir un instrument de musique demande un minimum de temps. Et bien sûr, plus vous jouerez, plus vous progresserez.

Pour tirer pleinement des enseignements de cette formation, je vous conseille de libérer 15 minutes par jour (ou 30 min tous les deux jours), ce qui donne un peu moisn de 2 heures par semaine.

Parmi ces 2 heures, je compte votre pratique avec et sans votre didgeridoo mais aussi le suivi de la formation en format vidéos, papier, et podcast.

Ainsi, travailler les exercices sous la douche, au volant de votre voiture ou en balade, vous fera gagner beaucoup de temps !

On ne s’imagine pas tout ce que l’on peut bosser sans didgeridoo !

Et enfin, si progresser au didgeridoo compte pour vous, vous gagnerez du temps en achetant cette formation. Car, comme je l’ai expliqué quelques lignes plus haut, vous n’aurez plus qu’à appliquer les exercices que je vous donnerai.

 

C​omment je sais si cette méthode fonctionne ?

La pratique du didgeridoo est basé sur le corps. C’est votre corps l’instrument (je vous le répèterai de nombreuses fois durant les formations !).

Si vous suivez mes conseils, vous allez découvrir que chaque son est le reflet sonore d’une partie de votre corps.

Par exemple, je vais vous apprendre concrètement à apprivoiser vos lèvres (leçon 1, 8 et 9), votre langue (leçon 2, 3 et 6), votre gorge (leçon 6), votre ventre (leçon 4), votre voix (leçon 10) et à mettre tout cela en forme dans les leçons 5, 7 et 11.

J’aime les choses concrètes car elles permettent d’être reproductibles facilement par tous, c’est pourquoi j’ai une confiance totale dans ma formation et dans votre réussite.

 

J’ai acheté votre méthode, qu’est-ce que je gagne de plus avec cette formation vidéo ?

Bien que le contenu vidéo est basé sur ma méthode « Comment jouer vos premiers rythmes au didgeridoo », la différence entre ces deux produits est grande.

Et voilà pourquoi :
• Le format vidéo s’approche bien plus d’un cours en « vrai ». Pendant les vidéos, je suis avec vous, comme pendant un stage ou un cours particulier. Vous me verrez jouer, pincer mes lèvres, gonfler mes joues, glisser une astuce. C’est un enseignement vivant et ça change tout !
• Le suivi vidéo qui vous permet d’envoyer votre enregistrement change tout. Car nous aurons un vrai échange autour de votre jeu. Comme si j’étais en stage avec vous.
• L’accompagnement pendant tout le temps de votre abonnement est l’opportunité de répondre à toutes vos questions. C’est l’occasion d’avoir un vrai prof avec vous.
• Les rythmes Wakatoo vous aideront à découvrir de nombreux rythmes
• Enfin, pour l’abonnement annuel, la réduction de 30€ pour un stage est non-négligeable.

En bref, d’un côté vous avez un manuel d’apprentissage (méthode), et de l’autre des cours donnés par un prof (formation).

J’ai déjà participé à tes stages, est-ce que je ne vais pas retrouver ce que l’on a déjà vu ?

Si ! Mais pas tout… (et loin de là !)

En stage, j’ai le temps en moyenne de donner dix exercices car chacun d’entre eux demandent beaucoup de pratique.

Cette formation regroupe a elle seule tous mes meilleurs exercices pour apprendre ou approfondir les bases du didgeridoo.

Alors bien sûr, tu en connaitras quelques un mais tu en découvriras aussi beaucoup d’autres. À mon sens, stages et formation se complètent parfaitement.

 

Je suis inscrit aux cours gratuit sur le souffle continu. Ai-je vraiment besoin de cette formation vidéo ?

Les 7 vidéos sur le souffle continu font effectivement parti de cette formation.

Cependant, la leçon n°3 sur le souffle continu contient 18 videos et la formation totale en comprends 144 !

Soit encore 137 vidéos à découvrir.
Je vous laisse voir si ça peut vous être utile :-).

 

Ils ont suivi « L’art du didgeridoo »

« Gauthier, j’apprécie beaucoup ta pédagogie très humaine et bienveillante dans tes vidéos autant que dans tes réponses à tous mes questionnements.
On peut accéder à ce que l’on cherche ou suivre les cours dans l’ordre proposé, les deux fonctionnent bien.

J’apprécie le concept de poster des vidéos de nous pour que tu suives notre évolution au fil des mois, que tu nous conseilles, nous aiguilles et nous donnes du taf. Cela permet aussi d’avoir un regard sur ce que font les autres et de tester des choses vers lesquelles on ne se serait pas dirigé de prime abord.

Nous sommes très bien encadrés et personne ne peut se retrouver seul dans son coin à galérer. J’apprécie le forum, tous les échanges entre joueuses et joueurs, toutes les découvertes que l’on peut y faire, les rencontres et stages proposés, ça booste !

Les podcasts sont super également et encouragent le débat autour de plein de sujets intéressants. Cette formation est vraiment top !! Merci. »
— Géraldine —

« J’ai beaucoup aimé le fait de pouvoir envoyer ses vidéos et d’avoir tes retours audio avec le renvoie aux exercices chapitrés ainsi que… la personnalisation de l’enseignement. »
– Jaime –

« Un plan clair qui permet de savoir où on va, des récapitulatifs à la fin des différents chapitres, un découpage en sections vidéos pas trop longues qui permettent d’avancer à son rythme, des ressources d’excellente qualité (PDF, MP3), des interactions via le forum. Top ! »
-– Laurence B. –

« L’accessibilité, la pédagogie, les retours personnalisés qui permettent de construire une formation digne de ce nom et, bien sûr, se sentir progresser…. Complété par la dynamique du forum; Wakademy devient un lieu de partage autour du didgeridoo bien sûr, de la musique, de la vie…un lieu de convivialité ! Ah j’oubliais, le plaisir hebdomadaire du podcast… Merci Gauthier d’avoir construit avec bienveillance ce temple dédié à notre idole le didgeridoo !  »
– Eric D. –

« Les 4 éléments de base sont analysés de façon chirurgicale et les exercices découlant de cette analyse permettent de travailler facilement sur chaque point. De ce fait, la motivation est grandissante puisque les progrès sont quotidiens, pour autant que l’on travaille régulièrement.

La respiration circulaire est au centre de la formation et dès l’instant ou l’on comprend que notre maitrise du jeu dépend de notre respiration circulaire, souffler quotidiennement devient une évidence et surtout un PLAISIR !

Cette formation est tout simplement la meilleure formation qu’il m’ait donné de rencontrer tous domaines confondus. »
— Ivan —

« Une très bonne présentation du site, un contenu agréable et adapté à mes attentes. Les cours sont structurés et faciles à suivre. »
— Didier —

« J’ai particulièrement apprécié le format de courtes vidéos et le fait que tu restes humain… C’est-à-dire que tu n’as pas peur du ridicule dans certains exercices. =) »
— Adrien V. —

« Clarté du parcours, la pédagogie des vidéos, l’efficacité des propositions, ton suivi, et tes retours sur nos enregistrements m’ont été d’une grande aide.

Je le mesure à mon évolution : correction d’anciens défauts qui me gênaient, nouvelles possibilités et sons, changement d’écoute et de perspectives. Je me sens plus libre, j’explore plus loin, et je joue à nouveau des heures =). »
— Calie M —

« J’ai aimé la simplicité de l’utilisation et la clarté des explications, ainsi le professionnalisme de Gauthier. »
– Thierry –

Avez-vous (vraiment) envie de jouer votre didgeridoo ?

Il est temps de vous poser réellement la question. Car, apprendre à jouer du didgeridoo demande un investissement. C’est un vrai choix.

Il faut décider de prendre un temps pour soi et se poser pendant au moins 15 minuntes.

Encore une fois, je connais les contraintes d’une vie quotidienne. Ainsi, c’est à vous de voir si votre envie de jouer du didgeridoo est suffisamment forte pour apprendre à jouer ou à vous perfectionner.

Cependant, si vous avez vraiment l’envie de faire de développer la musique alors je suis persuadé que les formations de Wakademy peuvent vous y aider.

Essayez, si ça ne vous plait pas,
je vous rembourse.

J’ai confiance en mon travail mais je veux être sûr que vous soyez satisfait de votre achat.
Je vous laisse donc un mois pour tester ma formation.
Si vous n’êtes pas satisfait, je vous rembourse sur simple demande par mail.

Je ne vous poserai aucune question.

 Inscrivez-vous et
commencez les cours dès maintenant !

Pin It on Pinterest

X