La passerelle

La formation qui va vous apprendre à transposer n’importe quels rythmes de beatbox (ou de batterie) au didgeridoo !

  • Maîtrisez les attaques beatbox indispensables au didgeridoo
  • Arrêtez de chercher des rythmes qui sonnent, inspirez-vous de ce qui marche déjà en batterie ou beatbox.
  • Modifiez la musicalité de ces mêmes rythmes en utilisant la diversité des attaques du didgeridoo.
  • Commencez à composer vos premiers morceaux

Avez-vous remarqué LE point commun entre le rap, l'électro, la chanson française, le jazz, le punk, le métal (et j’en passe !) ?

Cherchez bien.

Que se passe-t-il au niveau rythmique ?

Quelle percussion retrouve-t-on 99% du temps ?

Oui.

La batterie.

Ça m’a toujours interpelé, voir agacé :

“Pourquoi, diable (!), la musique actuelle (et notamment sa rythmique) se résume-t-elle quasi toujours à ces sons de batterie ?!?”

Qu’on le veuille ou non, la batterie est la percussion la plus jouée au monde.

Son parcours est d’ailleurs impressionnant.

Apparue au début du 20eme siècle, elle est devenue en quelques années seulement incontournable. À tel point que les premières boîtes à rythmes s’en sont totalement inspirées (on aurait pu imaginer d’autres sons !)…

Elle a modelé et influencé toute la musique occidentale du siècle dernier.

C’est elle qui a permis la naissance d’un mouvement né aux États-Unis dans les années 80, et qui deviendra mondialement connu 20 ans plus tard, au point d’influencer la pratique d’une majorité d’instruments, y compris celle du didgeridoo : le Human Beatbox.

Autrement dit : “La boîte à rythmes humaines”.
Vous savez, c’est ça :

Mais cela ne réponds pas vraiment à ma question, je l’a repose donc d’une autre manière :

“Qu’est-ce qui fait que la batterie, et ses dérivés, sont parvenus à dominer la rythmique occidentale en moins de 100 ans ?!”

Vaste question dont je n’ai évidemment pas toutes les réponses !

J’y reviendrais plus bas car avant cela, j’aimerais répondre à une autre interrogation qui m’interpelle tout autant :

“Pourquoi quasi tout le monde trouve ça normal !?”

Tâchons de trouver quelques réponses…

Prenons le parcours de mon ami Aurélien, qui commence la musique avec la batterie...

Adolescent, il souhaite jouer de la batterie. Il prend alors des cours réguliers avec un professeur expérimenté, travaille des morceaux, des exercices….

Il commence à apprendre, presque à son insu, les codes rythmiques qui régissent son instrument.

Fort de cette nouvelle passion, il rencontre rapidement d’autres apprenti.e.s musicien.ne.s : guitaristes, bassistes, chanteurs, chanteuses… Ce beau petit monde passe alors du temps à discuter et échanger autour de leurs passions communes. Chacun.ne complétant les codes musicaux de leur instrument par celui des autres…

Tout cela leur semble naturel. Et quoi de plus normal ? Ces codes se retrouvent à la fois dans l’apprentissage de leur instrument mais aussi dans la musique qu’ils écoutent et échangent tous les jours.

Enfin, Aurélien monte ses premiers groupes et vous l’aurez deviné : leur musique respecte les codes naturellement appris précédemment.

Et c’est là le plus intéressant : ces codes sont devenus implicites et donc “naturels”.

Maintenant, prenons mon parcours, semblable à des milliers d’autres joueur.euse.s de didgeridoo

Je commence le didgeridoo à l’âge de 18 ans.

Flûte, c’est un peu tard pour échanger au collège et au lycée…

Pas de soucis, il suffit de trouver un prof de… didgeridoo. Autant chercher une aiguilles dans une botte de foin.

Et même si c’était le cas, encore faudrait-il qu’il ou elle, est compris les codes implicites de la musique. Tout en sachant que son parcours a beaucoup de risques de ressembler au mien et donc de ne pas être construit sur ces codes.

Mais continuons.

Je cherche et j’écoute des références de didgeridoo, à mon époque c’était rare, maintenant avec internet on en trouve quelques unes. Mais malheureusement là encore, le peu de productions musicales ne respectent pas, ou peu, les codes musicaux.

Au bout de quelques années, je me dis que je vais essayer moi aussi de faire mon propre groupe. Malheureusement, je ne parviens pas à composer efficacement le didgeridoo avec mes amis musiciens et on capitule quelques mois plus tard…

Et pour cause, sans avoir appris les précieux codes rythmiques, je ne pouvais les appliquer !

De plus, ces mêmes codes étant devenus implicites pour la plupart de mes amis musiciens, ils n’auraient jamais imaginé devoir me les expliquer !

Fin du parcours.

Pour résumé : personne ne m’a appris ce qui faisait un bon rythme en musique et encore moins au didgeridoo…

... et pour bien le comprendre, voilà un mini récapitulatif entre mon parcours (celui d’un joueur de didgeridoo) et celui d’Aurélien (le parcours d’un musicien plus conventionnel) :

musicien.ne.s
conventionnel.le.s

Joueur.euse.s
de didgeridoo

Résultats : j’ai composé moins de 25 morceaux en 20 ans alors qu'Aurélien en a composé des centaines...

Pourquoi ?

Car sans connaître les codes musicaux, il est extrêmement difficile de composer des morceaux et encore plus, de bons morceaux.

Et malheureusement, la plupart des passionné.e.s de didgeridoo, sans aller jusqu’à la composition d’albums, se lassent… fautes de créativité, de motivation et de musicalité.

Et c’est NORMAL.

Nous voulons tous jouer des rythmes qui sonnent bien !

Fort heureusement, voilà comment le beatbox et la batterie vont nous y aider.

Pourquoi le beatbox et la batterie vous assure d’avoir des rythmes de didgeridoo qui sonnent !

Nous l’avons vu, le beatbox découle directement de l’univers de la batterie qui elle-même est basée principalement sur trois sons :

La grosse caisse

Elle ramène à la terre avec un son massif, c’est le son grave, puissamment ancré.

La caisse claire

Elle pulse par son dynamisme pour marquer les accentuations.

Le charleston

Synonyme de légèreté, il est souvent joué en contre-temps.

Bien sûr, je schématise pour l’exercice, mais globalement vous avez l’idée.

Ces trois sons ne sont pas là par hasard. Ils découlent de toute l’histoire de la batterie qui elle-même prends ses racines dans la musique africaine via la tragédie de l’esclavage Afro-Euro-Américain…

Ce qu’il faut comprendre c’est que le fait d’associer un son lourd (la grosse caisse) avec un son dynamique (la caisse claire), et un son léger (le charleston) se retrouve dans la plupart des approches rythmiques mondiales.

Ainsi, la batterie et par extension le beatbox sont le fruit d’un brassage multiculturel quasi mondial (l‘Asie étant peut-être un peu à part à ce sujet, quoi que les tablas en Inde se basent sur le même principe), pour aboutir à un langage rythmique pas loin d’être universel.

Voilà à mon sens, et de ce que j’ai compris, pourquoi la batterie, le beatbox et les boîtes à rythmes, dominent la musique mondiale.

Mais aussi, pourquoi ils représentent une richesse rythmique infinie qu’il serait vraiment dommage de se passer…

Dire que j’ai mis plus de 15 ans à le réaliser… simplement à cause de mes préjugés !

3 idées reçues que j’avais sur le beatbox et/ou son mélange avec le didgeridoo :

Préjugé n°1 | Le beatbox est trop connoté hip-hop

Je ne sais pas si vous avez remarqué mais souvent, les beatboxeurs bougent leurs bras comme s’ils chantaient du rap. Ou encore, portent des casquettes à l’américaine. C’est un peu cliché certes, mais il y a quand même pas mal de vrai !

Et ça s’explique simplement : le beatbox vient de la culture Hip-Hop.

Mais personnellement, j’ai écouté Jacques Brel toute mon adolescence, autant dire que les “Big Up” ne me sont pas familiers (!!). Alors certes, c’est un peu bête, mais quand j’allais dans un évènement Beatbox, je n’étais pas trop à l’aise avec tous ces codes.

Cependant, j’ai maintenant réalisé que le beatbox, au delà de ces codes sociaux très marqués, était surtout un incroyable outil que l’on peut adapter à tous les styles : Hip-Hop, Jazz, Rock, Chanson française, didgeridoo (!)…

Préjugé n°2 | Le beatbox ne laisse pas de place pour le bourdon du didgeridoo

Ce que j’ai toujours regretté dans le mélange beatbox/didgeridoo, et même si c’était très impressionnant, c’est que le bourdon soit réduit à une simple basse.

Moi ce que j’aime c’est la puissance du didgeridoo et la subtilité de son jeu, ce que je ne retrouvais malheureusement pas dans l’alliance didgeridoo/beatbox.

Là encore, j’ai réalisé que ça n’était pas inéluctable !

On peut prendre les codes du beatbox et les intégrer au didgeridoo sans détruire le bourdon.

Dans cette formation, vous n’allez pas apprendre du beatbox. Vous allez apprendre à utiliser les codes beatbox dans vos rythmes de didgeridoo et ça change tout !

Préjugé n°3 | Les rythmiques beatbox sont toujours un peu les mêmes.

Je vais avouer un truc : le beatbox, comme la vidéo que j’ai mis ci-dessous… me fatigue !

J’admire la technique incroyable et la virtuosité mais je suis en manque de musicalité…  

Mais là encore, j’ai compris que le beatbox est une technique avant tout. À nous de l’adapter à nos besoins musicaux !

Sans compter que le beatbox peut nous aider à structurer facilement nos phrasés et rendre nos jeux plus « carré »…  Et ça, c’est assez génial !

Pour résumer, le beatbox est une technique universelle, qui complète notre approche du didgeridoo (sans la remplacer), tout en permettant de transcrire une multitude de rythmes.

Dis comme ça, ce serait dommage de s’en passer !
Et voilà comment on va s’y prendre.

Vous n’avez qu’une chose à connaître : la passerelle qui vous mènera du beatbox au didgeridoo.

1. J’ai choisi 10 rythmes de beatbox.

Donnés à des beatboxer débutants, je voulais qu’ils restent accessibles à nous, joueurs de didgeridoo, surtout qu’une fois transcris, ils peuvent vite se complexifier !

2. Je vous expliquerai ma technique personnelle pour transposer chaque rythme en langage didgeridoo

Grâce à Wakatoo (un jeu de cartes que j’ai inventé pour écrire les rythmes), je vous montrerai très concrètement, comment transformer ces phrasés en des rythmes parfaitement jouables au didgeridoo. À ce stade, ces rythmes bien que joués avec des techniques de didgeridoo, sonneront “façon beatbox”.

3. Ensuite, on continuera de transposer ces mêmes rythmes dans d’autres langages du didgeridoo.

Le didgeridoo est riche. On a des dizaines de sons différents… On peut jouer avec ou sans les joues, avec ou sans des attaques langues plus ou moins marqués… Et j’en passe ! Ainsi, une fois les rythmes de beatbox transposés on les passera dans d’autres univers sonores pour gagner en musicalité et ce, sans perdre le groove de notre rythme beatbox initial !

4. Enfin, vous apprendrez à relier ces différents univers pour commencer à composer vos premiers morceaux.

Une fois que vous aurez appris les interprétations rythmiques, il ne vous restera plus qu’à jouer et enchaîner ces “tableaux sonores” en gardant le même phrasé (ou pas !). Vous commencerez alors à dessiner vos premiers morceaux !

Ces 4 étapes vous permettent de passer facilement d’un rythme de beatbox à un morceau déjà bien avancé au didgeridoo !

Le but final :
vous permettre de puiser votre créativité dans tous rythmes de beatbox ou de batterie !

Si vous avez déjà suivi mon enseignement, vous savez que cela ne m’intéresse pas de vous vendre des recettes. Ce que je souhaite avant tout c’est vous rendre autonome et vous aider à comprendre en profondeur comment mettre en lien le didgeridoo et la musique.

Ainsi je vous le répète : avec cette formation vous serez capable d’aller puiser dans tout le répertoire rythmique du beatbox, de la batterie ou des boites à rythmes pour les traduire dans des rythmiques didgeridoo !

Et vous verrez, quoi que vous fassiez, la musicalité sera au rendez-vous car vous respecterez les codes !

Il est temps de passer au programme de la formation.

Programme de la formation

La passerelle

Leçon 1 – Un peu d’histoire !

Une rapide histoire de la musique
et du didgeridoo

Dans cette leçon, nous commencerons par prendre de la hauteur, j’y aborde rapidement l’histoire du rythme et une histoire du didgeridoo contemporain. Le but étant de mieux comprendre comment le didgeridoo à évolué depuis les 90 jusqu’à nos jours et comment le rythme s’est résumé à la batterie !

3 vidéos | 25 minutes

Leçon 2 – Technique beatbox

Maîtrisez les sons beatbox
indispensables du didgeridoo

Dans cette leçon, vous apprendrez :

  • la notion d’accent en musique, indispensable pour créer du contraste. 
  • comment jouer des croches en vous basant sur le vocabulaire du didgeridoo pour que vos phrasés  sonnent à tous les coups. 
  • à jouer avec moi en vous accompagnant des 15 rythmes enregistrés (disponible sous les vidéos ou en téléchargement). 
  • à composer déjà des dizaines de rythmes simples par vous-même en pleine autonomie.
10 vidéos | 50 minutes 14 fichiers audio

Leçon 3 – Transposition des 10 rythmes

Faites sonner le beatbox
en langage didgeridoo

Dans cette leçon, on attaquera la transposition des 10 rythmes beatbox en langage didgeridoo. Vous allez voir que c’est assez simple et que les possibilités sont immenses. À ce stade, les rythmes seront encore très proches des rythmes beatbox donc sonneront façon beatbox.

12 vidéos | 48 minutes | 76 fichiers audio

Leçon 4 – Attaques langue

Les attaques de bases,
essentielles au didgeridoo

Dans cette leçon, vous apprendrez (ou réviserez) :

  • les attaques D et G, basiques mais toujours aussi efficaces !
  • les attaques T et K, bien souvent confondus avec ceux précédemment cités.
  • Le Kouf ou le Touf, une des caisse claire les plus efficaces

6 vidéos | 28 minutes | Environ 12 fichiers audio

Leçon 5 – Transposition des 10 rythmes

Les classiques du didgeridoo

Dans cette leçon, nous continuerons la transposition de nos rythmes beatbox devenus rythmes didgeridoo précédemment. Cette fois, on utilisera les attaques apprises dans la leçon précédente pour transposer nos rythmes. On sera alors au cœur des rythmes classiques du didgeridoo.

12 vidéos | 34 minutes | 76 fichiers audio

Leçon 6 – Transposition des 10 rythmes

La douceur des joues gonflées

Dans cette leçon, vous apprendrez à mieux utiliser vos joues gonflées pour transformer de nouveau les rythmes dans des phrasés plus doux et de plus fluides, tout en gardant cependant, l’approche beatbox en arrière fond.

12 vidéos | 33 minutes | 76 fichiers audio

Leçon 7 – Transposition des 10 rythmes

Créez vos premières variations en ternaire

Dans cette leçon, vous apprendrez :
• apprendrez à ajouter un pattern de plus que l’on appelle la noire pointée, le choix de votre vocabulaire sera ici particulièrement important.
• à jouer des rythmes et variations sur mes enregistrements (en ligne ou en téléchargement)

12 vidéos | 25 minutes | 76 fichiers audio

Leçon 8 – Transposition des 10 rythmes

Comment alléger vos rythmes grâce à la respiration rebond

Dans cette leçon, vous apprendrez :

  • les survibrations pépins classiques
  • les deuxièmes et troisièmes survibrations
  • les survibrations avec l’attaque K
  • les survibrations les joues gonflées
  • les survibrations “soufflées”

12 vidéos | 33 minutes | 76 fichiers audio

Leçon 9 – Transposition des 10 rythmes

Jouez avec la dynamique des survibrations !

Dans cette leçon, on adaptera ce que vous aurez appris dans la leçon sur les survibrations à nos 10 rythmes beatbox, autant dire que la couleurs des différents phrasés vont totalement se transformer !

12 vidéos | 30 minutes | 76 fichiers audio

Leçon 10 – Les attaques sèches

Maitrisez les attaques sèches et le double wa dynamique !

Dans ce module, vous apprendrez :

  • à développer la sécheresse de vos attaques pour gagner en précision
  • le double wa mais en se basant sur le fond de langue pour être encore plus sec.

8 vidéos | 25 minutes | Environ 12 fichiers audio

Leçon 11 – Transposition des 10 rythmes

La maitrise des rythmes sec et précis !

Dans ce module, je vous montrerais comment jouer nos 10 rythmes mais cette fois-ci en les adaptant aux techniques des attaques sèches. On va se retrouver ici dans un espace sec, entrecoupé à son maximum, ciselé. Contraste assuré.

12 vidéos | 35 minutes | 76 fichiers audio

Leçon 12 – Composition

Commencez à composer vos premiers morceaux

Dans cette leçon, vous apprendrez :

  • à bien comprendre l’équilibre souffle/attaque
    à bien intégrer le concept des claviers qui vous aidera
  • à mieux comprendre l’ensemble des attaques au didgeridoo
  • à passer par exemple, d’un rythme type beatbox, à un rythme épuré (rebond) pour arriver sur un rythme joues gonflées (ça n’est qu’une combinaisons parmi tant d’autres !)…
  • Bref… à commencer à comprendre comment un morceau se compose !

8 vidéos | 25 minutes | + de 100 fichiers audio

Mais ça n’est pas tout !

Bonus 1 – Plus de 600 fichiers audio !

Téléchargez tous les rythmes
et exercice en mp3

Tout comme la formation « Au cœur du rythme », j’ai attaché une grande importance à la pratique. Vous trouverez donc pour chaque exercice des enregistrements.

Mais j’ai aussi voulu vous offrir les mp3 des rythmes avec 3 tempos différents : 80 BP, 100BPM et 120 BPM. 

Vous pourrez ainsi vous accompagner avec ces enregistrements audio en choisissant le tempo qui vous convient.

Chaque enregistrement dure environ trois minutes. Je serai votre locomotive pour vous motiver à souffler sans vous arrêter !

Voilà un extrait d’un rythme joué à 3 tempo différents + une piste chanté ! 

Bonus 2 – Wakatoo

Tous les rythmes écrit en Wakatoo

Personnellement, je suis un visuel. J’apprends plus facilement quand je peux lire les rythmes.

Aussi, vous trouverez avec chaque enregistrement la version écrite du rythme en langage didgeridoo grâce à Wakatoo. Pour celles et ceux qui ne connaissent pas, Wakatoo est un jeu de carte que j’ai inventé pour écrire de façon ludique les rythmes au didgeridoo.

Voilà comment s’écrirait le rythme que vous avez entendu dans les enregistrements juste au-dessus :

Le rythme enregistré plus haut dans sa version écrite. 

Le code couleur est simple :
• l
es cartes vertes précisent le moment où vous devez inspirer,
• les cartes oranges vous indiquent des sons simples à articuler,
• et les cartes rouges soulignent un son d’accentuation.

Vous aurez donc plusieurs solutions pour intégrer les rythmes de cette formation :

  • Regarder les vidéos dans lesquelles je vous joue les rythmes
  • Lire les phrasés grâce à Wakatoo
  • Chanter avec moi grâce aux pistes dédiées pour uniquement chanter les rythmes
  • Jouer avec moi sur les enregistrements audio à différents tempo. 

 

PS : ce rythme peu paraitre compliqué mais, rassurez-vous, nous commencerons progressivement avec des rythmes plus simples !

Bonus 3 – Accompagnement vidéo

Envoyez une vidéo chaque mois
(pendant 6 mois)

Avec l’accompagnement vidéo, vous avez la possibilité de m’envoyer une vidéo d’environ 1min 30 chaque mois (pendant 6 mois). Je vous réponds alors avec un retour audio dans lequel je vous « corrige » et vous oriente dans votre progression.

Avec ce format d’accompagnement, vous êtes assuré d’être guidé et épaulé dans votre apprentissage. L’échéance d’un mois vous laisse le temps de travailler les exercices tout en gardant en tête la prochaine vidéo à envoyer, de quoi vous motiver !

Pour partager votre vidéo, vous avez le choix de la poster dans la section privée du forum (et profiter ainsi des retours des autres membres abonnés) ou simplement de me la partager via WhatsApp (ou par mail) !

Bonus 4 – Questions/réponses

Je réponds à vos questions

Cela ne m’intéresse pas de vous vendre juste une formation vidéo sans un suivi derrière. C’est pourquoi, je m’engage à répondre à toutes vos questions pendant un  an (!).

Vous pourrez poser vos questions sous chaque vidéo. Ainsi, nos échanges profiteront à tous les autres membres qui suivent la formation.

Bonus 5 – Podcast

Téléchargez
la formation en podcast

Dans cette société qui n’arrête pas de courir, nous sommes tous très occupés ! Pour celles et ceux qui font beaucoup de route (ou tout autres activités où l’on peut écouter (balade, métro, bus…), je vous offre la formation en podcast audio (j’exporte le son de chaque vidéo de la formation).

Vous pourrez donc suivre la formation sans être cantonné devant votre ordinateur ou votre tablette.

Bonus 6 – Ebook + PDF

Retrouvez tous les rythmes 
en PDF et Ebook !

Vous trouverez tous les rythmes écrits et enregistrés sous les vidéos correspondantes.

Mais pour vous éviter d’avoir toujours la tête dans l’écran, je vous ai créé un PDF récapitulatif pour chaque leçon. J’ai aussi créé un ebook complet dans lequel j’ai regroupé tous les rythmes que vous aurez une fois toutes les leçons débloquées.

Ebook + PDF offerts avec la formation

Bonus 7 – Forum

Un espace réservé sur
le forum de l’école

Sur Wakademy, il y a le forum public, ouvert à tous. Et il y a le forum privé, réservé aux membres abonnés.

En vous inscrivant à une formation, vous aurez accès à cet espace. Cet un endroit privilégié pour vous retrouvez afin de pouvoir échanger librement sur la formation, partagez vos vidéos, vos blocages, vos prises de conscience (!), vos trouvailles…

Bref, de quoi vous sentir entouré.

Bonus 8 – Coupon cadeau

30€ de réduction sur un stage

Les stages sont un moment privilégié de rencontres et de partages. C’est aussi une belle occasion de faire le point sur votre apprentissage et les blocages que vous ne parvenez pas à dépasser.

Afin de vous assurer un meilleur suivi, je vous offre une réduction de 30€ pour un stage valable pendant 2 ans à partir du premier jour de l’abonnement de votre formation.

Attention, cette réduction n’est pas cumulable avec le tarif réduit des stages.

Stage donné dans la forêt noire en Allemagne

Et pour mieux vous accompagner, les leçons se débloquent 
toutes les 3 semaines !

Avec autant de contenu, il est possible de se sentir perdu.e !

Pour cette raison, vous commencez cette formation en ayant accès aux 3 premières leçons. Ensuite, chaque leçon se débloquera toutes les 3 semaines.

Ainsi, vous n’arriverez pas devant l’intégralité de la formation avec le risque (réel !) de survoler l’ensemble sans rien approfondir.

Finalement, ce sera comme si je vous donnais un cours en direct : à chaque nouveau cours, vous découvrez de nouveaux exercices et des rythmes à travailler pour la prochaine fois.

Et je peux vous assurer que c’est très efficace pour rester motivé.e ! 

Ps : bien sûr, le contenu précédemment débloqué restera toujours accessible.

Imaginez avoir accès à l’infinité rythmique que représentent les répertoires de beatbox et de batterie… !

En suivant cette formation vous parviendrez à :

Les inscriptions rouvriront
le 1er décembre 2021 !

Inscrivez-vous et 
commencez dès maintenant !

- 20% jusqu'au 8 décembre !
Jours
Heures
Minutes
Secondes

La passerelle

Paiement en 10 fois sans frais
10x20€ Au lieu 10x25€ !
  •  

La passerelle

Paiement en 4 fois sans frais
4x49€ Au lieu 4x62€ !
  •  

La passerelle

Paiement en une fois
197€ Au lieu de 247€ !
  •  

La passerelle

Paiement en 4 fois sans frais
4x62€
  •  

La passerelle

Paiement en une fois
247€
  •  

Et si vous souhaitez aller encore plus loin,
découvrez les packs formations (débutants et avancés) !

Pack formation

La formation « La passerelle » 
(et tous ses bonus)
+ une autre formation de votre choix

427€

au lieu de 494€

- 20% jusqu'au 8 décembre !

Pack "Rythmes"
La passerelle

+ Au coeur du rythme
  • Formation "La passerelle" et tous ses bonus
  • Formation "Au cœur du rythme"
  • Niveau intermédiaire / avancé
  • Idéal pour maitriser la rythmique
  • 8 leçons progressives
  • Plus de 5 heures de cours
  • 72 vidéos
  • Ebook + Mp3
  • Version podcast de la formation
  • Dominos Wakatoo à imprimer

Pack "Techniques"
La passerelle

+ Le secret des 7 souffles
  • Formation "La passerelle" et tous ses bonus
  • Formation "Le secret des 7 souffles"
  • Niveau intermédiaire / avancé
  • Découvrez les 7 souffles continus
  • 13 leçons progressives
  • Plus de 7 heures de cours
  • 143 vidéos
  • Ebook + mp3 (valeur 59€)
  • Version podcast de la formation

Ce que disent les élèves
à propos de Wakademy

5/5

5/5

Basé sur + de 220 avis

"Magnifiques site et prestation grâce aux compétences de partage et d'apprentissage de Gauthier avec patience et bonne humeur. "
Elisa de SC
"Une référence dans son domaine !"
Stéphanie S.
"Un joueur de didgeridoo exceptionnel, un technicien incroyable, je recommande toujours."
Philippe B.
"Cours de très grande qualité, Gauthier est un excellent professeur et très rigoureux, je le recommande vivement."
Déborah D.
« J'ai aimé la découpe des rythmes, mais aussi la compréhension de la manière dont est structuré un morceau. Cette formation est d'une certaine manière, un guide pour organiser ses rythmes. »
Marielle
"J'ai suivi cette chaine dès que j'ai reçu mon premier Didg. Et c'est grâce aux vidéos de Gauthier + un peu de pratique que j'ai pu apprendre et progresser assez rapidement.

Les cours sont très bien fait, l'apprentissage se fait en douceur avec une pédagogie simple et efficace.

Je pense aussi que la sympathie de Gauthier dans ses vidéos y est pour quelques chose ! Merci encore."
Tom
"Un professeur extraordinaire, passionné, inventif... un site qui bouge... que du bonheur !"
Sandrine C.
"Super enseignement, Gauthier est tellement pédagogue, doué, passionné, j'ai une immense gratitude et reconnaissance pour tout ce que j'ai pu apprendre grâce à lui.

Aucune hésitation sur le sérieux de son école au contraire, je recommande +++"
Marielle M.
"Un vrai professionnel à notre écoute, conseil de qualité pour avancer chacun à son rythme."
Séverine T.
"De très bon cours, des vidéos pleines de bon conseils et expliquant avec précision les techniques pour progresser. Un suivi par mail."
Triphon E.
"Top, un des meilleurs professeurs en didjeridoo, très ludique, très bonne approche, je recommande."
Damien P.

Je m’appelle Gauthier, je suis le fondateur de Wakademy

Vous êtes en droit de vous demander qui suis-je pour asséner toutes ces vérités ! Je me permets donc de me présenter rapidement en quelques lignes.

Je m’appelle Gauthier Aubé, je joue du didgeridoo depuis 20 ans.

J’ai sorti deux albums, donné de nombreux concerts et j’ai eu des milliers d’élèves à travers le monde. J’ai eu la chance d’enseigner et de jouer dans la plupart des pays d’Europe, jusqu’en Russie et Taïwan, en passant par Lisbonne, Londres, Budapest, Amsterdam, Berlin, et j’en passe !

Depuis le lancement de Wakademy en 2018, je donne principalement des stages en France, en Suisse et en Belgique. Non par chauvinisme, mais je tâche de limiter mes déplacements face à une planète toujours plus meurtrie.

Aussi, donner la possibilité à toutes et à tous d’apprendre le didgeridoo directement en ligne me paraît être une belle alternative.

J’ai littéralement dédié ma vie au didgeridoo et je travaille dur pour vulgariser au plus grand nombre l’apprentissage de ce merveilleux instrument.
Voilà pour les grandes lignes !

Questions / Réponses

Combien de temps ai-je accès à la formation ?

Vous achetez cette formation donc vous avez accès à vie à celle-ci. 

Il suffit de vous connecter à Wakademy pour visionner les vidéos en ligne.
L’accès est simple et ergonomique. Tout a été conçu pour vous faciliter l’apprentissage.

Je ne sais pas quel pack choisir !

Je vous propose 2 packs différents. L’un est plus orienté pour l’apprentissage rythmique (« Au cœur du rythme ») et le second pour les personnes désireuses de perfectionner leurs techniques (« Le secret des 7 souffles »). Votre choix va donc dépendre d’où vous partez et de ce que vous cherchez :

  • Si vous sentez que vous stagner tout en ayant les bases, le pack « Le secret des 7 souffles«  vous ouvrira des perspectives insoupçonnées.  « Le secret des 7 souffles » s’adresse aux personnes qui ont au moins le souffle continu. Vous révolutionnerez votre vision du didgeridoo en prenant conscience de vos habitudes de respiration et des liens qui unissent les différents souffles. « Le secret des 7 souffles » complète parfaitement la formation « La passerelle » car elle vous aidera grandement dans les différentes interprétation des rythmes beatbox. 
  • Si vous souhaitez vous concentrer sur le rythme et moins la technique, le pack « Au cœur du rythme«  sera adapté à ce que vous recherchez. En effet dans la formation « Au cœur du rythme », vous apprendrez toutes les bases rythmiques indispensables au didgeridoo. Vous découvrirez comment un rythme se construit au didgeridoo et travaillerez des centaines de configurations rythmiques différentes. Ce travail de fond vous assurera d’être plus à l’aise dans tous les rythmes abordés dans « La passerelle » ! 

Cette formation est-elle adaptée pour moi ?

Cette formation vidéo est adaptée aux personnes qui :

  • sont à l’aise avec le souffle (même basique)
  • ont déjà suivi une des formations Wakademy ou ont appris avec les ebooks.
  • ont la sensation de tourner en rond rythmiquement ou techniquement
  • souhaitent développer l’aspect musical du didgeridoo.
  • veulent commencer à travailler sur des morceaux.
  • sont découragées de ne pas réussir à faire « sonner » un rythme.
  • n’arrivent pas à se motiver pour jouer régulièrement leur didgeridoo


Cette formation vidéo n’est PAS adaptée aux personnes qui :

  • souffrent d’apnées du sommeil et ne pratiquent que dans un but thérapeutique (voir la formation « L’art du didgeridoo »)
  • n’ont pas le souffle continu (je vous encourage à consulter le cours gratuit sur Wakademy ou à suivre « L’art du didgeridoo »)
  • souhaitent apprendre les fondamentaux de la rythmique au didgeridoo (voir la formation « Au cœur du rythme »).
  • souhaitent apprendre des techniques pures de didgeridoo. Dans ce cas, je vous renvoie aux formations “L’art du didgeridoo” pour les bases, et “Le secret des 7 souffles” pour un niveau plus avancé.

Je n'aime pas le mélange didgeridoo/beatbox...

Alors, on ne va pas se mentir on va quand même parler de beatbox dans cette formation ! Cependant, on s’en éloignera aussi assez rapidement !

Le principe de « La passerelle » n’est pas de vous apprendre le beatbox, mais de s’en inspirer. 

Ainsi, je vais vous montrer comment transposer les rythmes de beatbox en didgeridoo (leçon 2 et 3). À ce stade, les rythmes sonneront effectivement très beatbox.

Mais à partir de la leçon 4, on les transposera dans des techniques plus classiques du didgeridoo (survibrations, attaques langues, attaques sèches…). 

Le but étant de transformer le beatbox en des rythmes de didgeridoo « pur » !

J​e n’ai pas l’habitude d’acheter des formations sur le web

S’inscrire en ligne à une formation pour apprendre le didgeridoo peut effectivement vous refroidir !

Il est vrai qu’une formation en ligne ne remplace pas un stage ou des cours en présentiel. Mais à mon avis, ces deux formats sont largement complémentaires.

Une formation en ligne a le gros avantage de vous donner une vision globale. Vous pouvez choisir les exercices qui vous conviennent avant de passer aux suivants. Elle vous permet aussi d’avancer à votre rythme, en regardant les vidéos suivant votre disponibilité.

De plus, Wakademy a été conçu pour vous faciliter au mieux votre apprentissage. Simple, épuré et ergonomique, tout a été pensé et optimisé. Vous trouverez sur la page de la formation, toutes les vidéos classées par leçons.

Enfin, la sécurité étant un point crucial, tout le site est en format HTTPS, ce qui assure un cryptage complet de vos données bancaires et de vos identifiants.

J​e peux apprendre le didgeridoo tout.e seul.e

Oui ! Bien sûr que vous pouvez apprendre seul.e les bases du rythme au didgeridoo. Je suis principalement autodidacte donc je ne vais pas vous dire le contraire.

En fait, tout est une question de temps et de curiosité. Si vous avez l’esprit de recherche, si vous êtes curieux.se, et surtout si vous avez du temps, beaucoup de temps. Alors foncez !

J’ai mis 18 ans à comprendre la relation entre le rythme et le langage du didgeridoo. C’était long mais je ne regrette rien. À vous de voir donc si vous avez la chance de pouvoir passer des heures tous les jours sur ce casse-tête sonore !

Cependant, vous pourriez aussi profiter de l’expérience de quelqu’un qui l’a fait pour vous et bénéficier de toutes mes recherches pour commencer les vôtre, de quoi gagner quelques années ! Je dis ça, je dis rien. 😜

Désolé Gauthier, mais c​’est trop cher

Je l’admet, mes formations ont un coût. En réalité, je les pense comme une inscription à une école de musique. Mon intention est de vous permettre une expérience au-delà de simples vidéos regardées derrière votre écran.

Grâce à l’accompagnement vidéo, à la communauté de Wakademy et à nos futurs échanges, vous rentrez dans une véritable école et pas seulement dans un cours en ligne.

Je crois sincèrement que s’inscrire c’est vous laisser la possibilité d’être accompagné dans votre jeu, d’avoir une source de motivation et l’occasion de progresser.

De plus, je donne tout ce que je connais dans mes formations. Vous pouvez chercher, vous ne trouverez pas cette précision ailleurs, même en Australie !

Je crois intimement dans le partage des connaissances.

De plus, en achetant cette formation, vous n’accédez pas juste à quelques heures de vidéos mais vous bénéficiez des milliers d’heures que j’ai passé à enseigner, jouer et rechercher depuis 20 ans maintenant.

Et enfin, j’ai tenu à faire des paiements en plusieurs mensualités pour que les tarifs puissent s’adapter à tous les budgets. Vous avez certainement vu les facilités de paiements en 4 ou 10 fois sans frais !

Promis, je ne peux pas faire mieux ! 🤗

J​e n’ai pas le temps de souffler

Effectivement, c’est un point important. Je ne souhaite absolument pas vous vendre du rêve : apprendre ou approfondir la musique demande du temps.

Et bien sûr, plus vous jouerez, plus vous progresserez.

Pour tirer pleinement des enseignements de cette formation, je vous conseille de libérer au minimum 15 minutes par jour (ou 30 min tous les deux jours), ce qui donne un peu moins de 2 heures par semaine.

La chance que nous avons avec le rythme c’est qu’on peut le chanter. C’est même primordial. Un rythme qui se chante est un rythme qui se joue. Ainsi, je chante souvent des phrasés en voiture pour travailler la précision rythmique et je ne peux que vous encourager à le faire aussi.

Vous n’imaginez pas comme cela fait progresser sans même souffler dans un didgeridoo !

Et une dernière chose à propos du temps qui manque : si progresser au didgeridoo compte pour vous, vous gagnerez du temps en achetant cette formation. Car, comme je l’ai expliqué quelques lignes plus haut, vous n’aurez plus qu’à appliquer les exercices que je vous donnerai. Bref, tout dépend de vos priorités, je ne veux pas vous vendre une formation inutile pour vous !

C​omment je sais si cette méthode fonctionne ?

Je crois avoir déjà répondu à cette question mais je vais quand même faire un petit résumé ! Pour faire des rythmes qui sonnent au didgeridoo, il faut trois ingrédients majeurs :
  • avoir le souffle continu
  • savoir jouer les attaques de base du didgeridoo (on les aborde quasi toutes dans cette formation).
  • s’appuyer sur le maitre des instruments rythmiques : la batterie (et par extension le beatbox)

Ensuite, il manque à avoir un pont, un traducteur, pour comprendre comment jouer ces rythmes beatbox (qui respectent les codes) avec le souffle continu de notre didgeridoo ! Une fois que vous aurez compris ça, c’est la réussite assurée (j’utilise moi-même cette technique aussi).

J’ai déjà acheté une ou plusieurs formations sur Wakademy, qu’est-ce que je gagne de plus avec celle-ci ?

“L’art du didgeridoo” et “Le secret des 7 souffles” (et leurs ebook respectifs) vous enseignent les techniques de bases pour la première et les respirations pour la seconde.

« Au coeur du rythme » vous apprends comment développer une base rythmique solide au didgeridoo en vous montrant comment organiser  la technique pour en faire des phrases. 

« La passerelle » va encore plus loin. Car elle vous permets, non plus de voir les fondamentaux du rythmes ou de la techniques, mais de commencer à penser véritablement musicalité. 

Cette fois-ci, on part de rythmes approuvés par des milliers de batteurs et beat boxeur pour s’approcher d’un morceau de didgeridoo.

En d’autres termes, avec « La passerelle », on commence à penser création musicale ! 

J’ai déjà participé à tes stages, est-ce que je ne vais pas retrouver ce que l’on a déjà vu ?

On peut dire que la formation est divisée en deux grandes parties : les exercices (techniques pures) et les rythmes (mise en pratique). 

Dans la partie technique, il est en effet possible que tu retrouves des exercices donnés en stage, voir quelques un de « L’art du didgeridoo ».

Cependant, l’avantage des formations est de regrouper en un même endroit une vue d’ensemble impossible à transmettre sur un stage de deux jours.

Par ailleurs, 90% du contenu de la formation est du contenu nouveau et original. Sans compter que le plus important ici sera la mise en pratique dans des rythmiques beatbox. 

Et ça, je ‘ai très très peu enseigné !

Essayez, si ça ne vous plait pas, je vous rembourse.

J’ai confiance en mon travail mais je veux être sûr que vous soyez satisfait de votre achat. Je vous laisse donc un mois pour tester ma formation. Si vous n’êtes pas satisfait, je vous rembourse sur simple demande par mail. Je ne vous poserai aucune question.

Inscrivez-vous et 
commencez dès maintenant !

Les inscriptions rouvriront
le 1er décembre 2021 !

- 20% jusqu'au 8 décembre !
Jours
Heures
Minutes
Secondes

La passerelle

Paiement en 10 fois sans frais
10x20€ Au lieu 10x25€ !
  •  

La passerelle

Paiement en 4 fois sans frais
4x49€ Au lieu 4x62€ !
  •  

La passerelle

Paiement en une fois
197€ Au lieu de 247€ !
  •  

La passerelle

Paiement en 4 fois sans frais
4x62€
  •  

La passerelle

Paiement en une fois
247€
  •  

... Ou choisissez les packs formations!

X