Un exercice pour progresser sans votre didgeridoo

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Salut la compagnie !
Dans cette vidéo je vous montre un exercice à pratiquer sans votre didgeridoo. Vous pouvez le faire n’importe quand et (presque) n’importe où !

Merci à l’ami William Thoren qui m’a permis de prendre réellement conscience de l’efficacité de cet exercice en m’en parlant il y a quelques mois quand on s’est vu sur Lyon.

En quoi consiste l’exercice ?

Et bien, comme tous les exercices les plus efficaces, c’est aussi un des plus simple. Il suffit d’apprendre à jouer sans votre didgeridoo ! C’est-à-dire à faire vibrer vos lèvres sans l’instrument. Cela peut paraître simple mais ne vous y trompez pas, ça demande un peu de temps pour bien comprendre et gagner en stabilité. Surtout quand on commence à ajouter le souffle continu…

Faites donc vibrer vos lèvres et tâchez de vous approcher au maximum du son d’un didgeridoo. Le but est de parvenir à faire entendre un son le plus proche possible de ce que l’on connait. Et là, on prend conscience qu’un didgeridoo n’est vraiment qu’un amplificateur, ni plus ni moins !

Conseil n°1 : Pincez vos lèvres !

Je le redis encore et encore, n’ayez de cesse de pincer la commissure de vos lèvres. C’est une des clé pour avoir un son stable et bien assis. Et c’est aussi le grand point fort de cet exercice car il va vous contraindre à pincer toujours plus la commissure de vos lèvres. Restez donc vigilant sur ce point.

Conseil n°2 : Faites vibrer la partie interne de vos lèvres

Là encore, au risque de me répéter, faites vibrer la partie interne de vos lèvres. C’est la partie la plus fine et délicate, celle qui vous donnera un son précis. Tâchez de prendre conscience de cela et vous entendrez bientôt vos lèvres produire un son de didgeridoo…. sans didgeridoo.

En conclusion : pratiquez partout et toujours !

Avec un exercice comme celui-là, vous n’avez plus d’excuses. Vous pouvez le faire vraiment souvent : au volant de votre voiture, sous la douche, en vous baladant, dans la rue… Bon ok…mais le tout c’est de l’assumer et de rester digne !

J’espère que ça vous aidera à progresser et à mieux comprendre l’assise du son. C’est la clé qui permettra à votre jeu de se développer.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr
Partager sur whatsapp
Partager sur email

À propos de l'auteur

Gauthier Aubé

Gauthier Aubé

Ami.e.s du didgeridoo bonjour ! Je m'appelle Gauthier Aubé et je suis le fondateur de Wakademy, l'école française du didgeridoo. Si vous vous demandez comment Wakademy peut vous aider à progresser au didgeridoo, je vous invite à visiter cette page. D'ici là, longue vie au souffle ! 💫
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
5 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Adrien B
1 année il y a

Tout à fait !
Certaines techniques de beatbox s’y prêtent bien et permettent de muscler les lèvres également.

Segond
2 années il y a

Merci pour ta simplicité et ta transmission.

Stéphane
Stéphane
3 années il y a

Toute ma gratitude pour tous ces bons conseils et exercices ainsi que la clarté et la simplicité avec laquelle tu nous les transmets. Merci merci merci.

X