Jouer son didgeridoo de face ou de côté ? Le débat avait encore lieu il y a quelques années. Aujourd’hui, la majorité des joueurs sont tombés d’accord : le jeu de face l’emporte haut la main. Le seul argument du jeu de côté reste pour des techniques très spécifiques liées au Beat-box. À part cela, voici quelques arguments en la faveur du jeu de face !

Le didgeridoo s’articule mieux en jouant de face

Je me rappelle d’une après-midi en Australie, je discutais de ce sujet avec Bob. Il me dit en articulant juste avec la commissure de ses lèvres : « Il est bien plus facile d’articuler avec le bout des lèvres qu’uniquement avec la commissure ! ». Essayez donc de parler « de côté » vous allez voir qu’en plus d’être comique la chose est plutôt délicate à réaliser ! Le jeu de face permet définitivement une bien meilleure articulation.

De face vous êtes centré

Jouer de face a le gros avantage de centrer le joueur dans son jeu. Les joues sont équilibrées et se musclent à part égale. Observez les joues d’un joueur de côté, l’une reste souvent gonflée et donc devient rapidement moins musclée que la seconde. D’ailleurs si la personne pratique intensivement son didgeridoo, cela peut aller jusqu’à déséquilibrer son sourire ! Ce qui n’est pas au top de l’esthétisme vous l’accorderez. 🙂 En plus de ça, la tête est toute penchée alors qu’une fois de face elle se redresse naturellement. Enfin, parce que le joueur est centré, le son peut venir tout droit du ventre pour se projeter facilement dans le didgeridoo. La voix, les sur-vibrations et beaucoup d’autres techniques du didgeridoo passent définitivement mieux au centre.

Chez les autres musiciens

Il n’y a pas que le didgeridoo dans lequel le musicien souffle ! Les trompettistes, les trombonistes et tous les soufflants de notre musique occidentale ne s’y sont pas trompés : tous jouent de face. Parfois certes, quelques-uns sont légèrement décalés par rapport à l’axe central mais cela reste extrêmement léger, rien à voir avec notre jeu de côté du didgeridoo.

Et chez les Aborigènes d’Australie ?

C’est à mon sens le meilleur argument, regardez un aborigène jouer du didgeridoo traditionnel vous comprendrez vite que le jeu de côté est une erreur de parcours de l’homme blanc. Les Aborigènes jouent de face et uniquement de face. Et en matière d’expérience, ils accumulent déjà quelques millénaires… No comment. 🙂

Ah oui et une dernière chose en guise de conclusion. Vous ne trouverez pas de joueur de didgeridoo jouant de côté en paix. Et pour cause ! Si vous les questionnez vous verrez qu’ils se questionnent toujours sur le jeu de face et tentent de se convaincre qu’un jour ils s’y mettront. Et bizarrement à l’inverse, vous ne rencontrerez jamais de joueur de face qui se pose la question de jouer un jour de côté ! Alors amis joueurs, passez au centre, ça change la vie. 🙂
Et partagez votre expérience, vos difficultés ou vos envies dans les commentaires ! Je me ferai un plaisir d’y répondre !

photo de Gauthier Aubé en train de jouer du didgeridoo
À propos de l’auteur | Gauthier Aubé

Ami.e.s du didgeridoo bonjour ! Je m’appelle Gauthier Aubé et je suis le fondateur de Wakademy, l’école française du didgeridoo. Si vous vous demandez comment Wakademy peut vous aider à progresser au didgeridoo, je vous invite à visiter cette page.
D’ici là, longue vie au souffle ! 💫

Pin It on Pinterest

X