Les femmes aussi jouent du didgeridoo, hommage à 5 d’entre elles

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr
Partager sur whatsapp
Partager sur email

On me rappelle souvent que dans le monde du didgeridoo il y a peu de femmes qui soufflent. C’est vrai. On doit bien reconnaitre que les femmes sont rares dans le milieu du didgeridoo ! Alors aujourd’hui, j’ai voulu rendre hommage à cinq femmes d’origines, de générations et d’influences différentes qui ont un impact sur le didgeridoo contemporain.
Je vous parlerai aussi à la fin de l’épisode, de certains points communs étonnants, notamment autour de leurs respirations. Je vous laisse découvrir ce nouvel épisode !

Abonnez-vous et soyez au courant des prochains épisodes !

Google Podcast (Android)
Apple Podcast (iPhone)

Pour en savoir plus sur les joueuses citées dans le podcast

Lies Beijerinck

Agustina Mosca

Visiter le site internet d’Agustina Mosca

Adèle Blanchin

• La chaine Youtube d’Adèle
• La page Facebook d’Adèle Blanchin

Laurie

• Découvrir l’album « Spread the Joy ! »
• Le site de Laurie avec Lawaj

Nadia

Plus d’infos sur les cours de didgeridoo donnés à MJC Robert Martin (Romans-sur-isère 26)

Le projet Dooö de Nadia et Baptiste (Merci Jean-Noël !)

Découvrir leur album ici

Quelques ressources sur le didgeridoo

Forum de Wakademy | Jaime nous parle de son expérience avec les embouchures

Festival Nomadidge

Le site de Nomadidge

Crédit photo: Adèle Blanchin

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr
Partager sur whatsapp
Partager sur email

À propos de l'auteur

Gauthier Aubé

Gauthier Aubé

Ami.e.s du didgeridoo bonjour ! Je m'appelle Gauthier Aubé et je suis le fondateur de Wakademy, l'école française du didgeridoo. Si vous vous demandez comment Wakademy peut vous aider à progresser au didgeridoo, je vous invite à visiter cette page. D'ici là, longue vie au souffle ! 💫

11 réponses

  1. Merci pour ce podcast !! Cela m’aura permit de découvrir d’autres pointures du Didgeridoo !!

    et aussi une bonne occas’ de réecouter LaWaj que j’avais particulièrement adoré au Nomadidge !

  2. Ah « Australian Dream » … c’était la belle époque !!!

    Merci Gauthier pour ton hommage aux joueuses qui est bien intéressant !
    Je vais essayer de répondre à tes questionnements en parlant de mon cas.

    Concernant le « Yang », je suis à la base d’un tempérament plutôt « Yang ». En effet, j’ai toujours été attirée par les sports et activités dits plutôt « masculins ».
    Par ailleurs, (et malheureusement comme dans d’autres domaines encore) on se sent souvent de devoir faire nos preuves pour qu’on nous prenne au sérieux … donc on envoie du pâté pour ne pas passer pour des fillettes 🙂

    Pour ce qui est du jeu de côté, à l’époque où j’ai commencé à jouer, on ne se posait pas la question du jeu de face ou côté (j’ai trouvé plus facilement la vibration de cette manière et j’ai continué). Et comme les p’tits vieux, j’aime pas bien bousculer mes habitudes ;p

    Il y a quelques années en effet je montait beaucoup plus sur scène avec Iboga et d’autres projets, mais aujourd’hui entre mon travail et ma vie de maman, j’ai moins de temps.
    Néanmoins, le didg fera toujours partie de ma vie et je continue le projet Dooö avec Baptiste (d’ailleurs nous prévoyons l’année prochaine de sortir des nouveaux morceaux et de refaire quelques concerts !).
    Pas de site me concernant mais une page Facebook de Dooö, je ne suis pas du genre à me mettre en avant et ma vie n’est pas si intéressante !

    Nous donnons toujours des cours à Romans sur Isère (si vous n’avez pas peur des grêlons !!) 2 samedis matin par mois à la MJC Robert Martin.

    Merci encore pour ce podcast et à bientôt dans la Drôme 🙂

    1. Merci jean-Noël, j’ai ajouté toutes tes infos à la page (j’avais déjà mis quelques liens mais ils ont du passés inaperçus !). Du coup, je laisse tes liens dans les commentaires. Et j’avais oublié leur projet Döo ! 👍

      Ps : je me suis permis de fondre des trois commentaires en un seul pour garder de la visibilité.

Laisser un commentaire

X