photo d'un didgeridoo de didgelement

11 français qui fabriquent des didgeridoos locaux et de haute qualité !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr
Partager sur whatsapp
Partager sur email

À l’heure où notre chère planète nous supplie de modifier notre mode de vie, où le COVID nous contraint à repenser les échanges commerciaux à travers la planète, il est temps aussi de penser local pour le didgeridoo. Vous le savez déjà, historiquement, le didgeridoo est un eucalyptus creusé par les termites qui a poussé en Australie (lire aussi : Aux origines du didgeridoo, les Aborigènes d’Australie). Cependant depuis le milieu des années 2000, certains passionnés ont développé un savoir faire qui permet d’arriver à didgeridoos de très haute qualité fabriqués en France ( et en Europe)… Voici donc une liste de fabricants de didgeridoo français qui intéressera toutes celles et ceux qui souhaiteraient acheter un didgeridoo conçu et fabriqué localement !

La fabrication de didgeridoo locaux : deux méthodes principales

Globalement, pour fabriquer un didgeridoo sans l’aide des termites, la technique la plus répandue est d’évider un morceau de bois après l’avoir coupé en deux (lire aussi : Et si vous fabriquiez votre propre didgeridoo ?!). Mais là où les deux méthodes se démarquent, c’est dans le choix du matériaux. J’ai donc organisé l’article en deux parties, chacune reflétant ces deux techniques :
• dans la première, vous trouverez les fabricants de didgeridoo partant de panneaux de bois secs.
• dans la seconde, je vous parlerai des fabricants de didgeridoo qui ont opté pour des branches ou des troncs d’arbres récupérés autour de chez eux.

Les fabricants de didgeridoo partant de panneaux de bois secs

Cette technique est directement inspirée de la lutherie classique. Le fabricant part de deux panneaux de bois secs qu’il creuse à sa guise pour les recoller ensuite. La dernière étape consistant à façonner l’extérieur du didgeridoo au design souhaité. Cette technique a le gros avantage de donner accès à un bois de très bonne qualité, souvent homogène dans sa densité, tout en ayant un séchage optimal. Personnellement, j’aime beaucoup cette technique car elle donne d’excellents résultats. La seule contrainte éthique étant l’approvisionnement en bois qui peut venir de partout dans le monde. C’est donc au fabricant de choisir suivant ses valeurs et ses besoins les essences avec lesquelles il travaillera (elles peuvent être locales ou exotiques).

Alex-didgeridoo

Alexis Rousselle est LE fabricant à avoir popularisé au niveau mondial cette technique de fabrication. Je me rappelle de la première année où Alex avait son stand au rêve de l’Aborigène, c’était en 2005 ou 2006. Il avait des eucalyptus termités à vendre et au milieu de ces derniers, un ou deux didgeridoos tout droits et tout fins. Les joueurs étaient dubitatifs quant à ce design qui tranchait franchement avec les courbes de l’eucalyptus (je dois admettre que je me questionnais aussi !). C’était nouveau et ça se sentait ! Mais Alex a su montré, par la qualité de son travail et l’acoustique de ses instruments, que cette technique avait de gros avantages, tant au niveau de la conception que de la musicalité du didgeridoo. J’ai travaillé de nombreuses années avec Alex, je connais donc bien ses instruments et j’ai d’ailleurs encore un didgeridoo en do qui reste un de mes meilleurs didgeridoos.


Site web : https://alex-didgeridoo.com
Lieu : Lille (59)
Tarif : entre 650€ et 1200€

Didg-element

Christian s’est inspiré du travail d’Alex et a commencé à fabriquer ses instruments en 2007. Il est parti du même principe de fabrication mais y a ajouté quelques courbes et nuances dans le design, se rapprochant ainsi de la forme naturelle d’un tronc. Christian a inventé l’Evoludidge. Ce didgeridoo nouvelle génération, a une partie interchangeable qui modifie la longueur de l’instrument et donc sa note. C’est une excellente idée et superbement bien réalisée (je vous parle des avantages et des inconvénients des didgeridoos à plusieurs notes dans cet article). Ceci étant, Christian ne fabrique pas uniquement des Evoludidges, vous trouverez aussi des didgeridoos plus conventionnels aux prix plus abordables. L’essentiel de sa production est basé sur les panneaux de bois mais il lui arrive aussi parfois d’utiliser directement des troncs.


Site web : http://www.didgelement.com
Lieu : Autrans (38)
Tarif : entre 600€ et 2500€

Ujazi

Julien Doutaz est arrivé un peu plus tard qu’Alex et Christian dans la fabrication de didgeridoo. Les instruments de Julien sont légers, globalement inspirés de la pâte des Didgelement mais avec des didgeridoos aux colonnes d’air souvent plus ouvertes. Si vous connaissez mon travail, vous savez que je suis assez fan de ce type de configuration (lire aussi : 4 critères essentiels pour comprendre la psychologie de votre didgeridoo !). Vous pouvez découvrir son parcours en lisant l’interview que j’avais fait de lui dans cet article : Ujazi didgeridoo – Un fabricant de didgeridoo qui monte ! Depuis peu de temps, il collabore avec Zalem pour créer des instruments signatures conçu spécialement pour le jeu de Zalem.


Site web : https://www.ujazididgeridoo.com
Lieu : Courtenay (38)
Tarif : entre 600€ et 1000€

Pivert didgeridoo

Je suis heureux de parler de Laurent Fradet dans cet article ! Laurent a commencé à vendre ses fabrications en 2010 et depuis il ne cesse de se perfectionner. Il a repris le principe des didgeridoos accordables développés par DidgElement pour en faire sa propre version (T’n’T Didge). Il a aussi développé l’accordage des didgeridoos avec des embouchures plus ou moins rétractables. Je ne connais pas énormément ses instruments mais j’ai pu noté une belle évolution dans son approche. Othello Ravez, en qui j’ai pleinement confiance, me disait avoir apprécier le travail de Laurent.


Site web : http://pivertdidgeridoos.fr
Lieu : Allonne (79)
Tarif : entre 600€ et 1000€

WoodSlide

J’ai souvent parlé de Jean-Yves Redors et de ses WoodSlides (lire aussi : Plusieurs notes en un seul instrument, petit tour d’horizon des didgeridoos à coulisse !). Jean-Yves s’est imposé comme le fabricant de référence de didgeridoos accordables en bois au niveau mondial, une belle performance ! La qualité de son travail n’est plus à démontrer. Ce type d’instrument conviendra à tous les joueuses et joueurs qui ont besoin d’avoir plusieurs notes avec eux.


Site web : https://woodslide.com
Lieu : Bouguenais (44)
Tarif : entre 600€ et 1000€

Les fabricants de didgeridoo partants de branches locales

Cette seconde technique offre un aspect plus naturel aux instruments, l’esthétique de l’instrument est plus « roots », et vous soufflerez « vraiment » dans un tronc ou dans une branche. Ces didgeridoos sont champions du local car le bois est souvent récupéré dans la région du fabricant. Cependant, le fabricant devra veiller à sélectionner des essences de bois pas seulement pour leurs esthétiques mais aussi pour leurs qualités acoustiques.

Kanarchoad

Pour dire vrai, je ne savais pas où classer David Defois ! Vous avez peut-être commencé à souffler (ou vous jouez encore) sur un de ses bambous. En effet, je les recommande grandement pour débuter (lire aussi : Quel didgeridoo choisir pour apprendre à jouer ?). Cependant, David fabrique aussi deux autres types de didgeridoo : le KornBass, un instrument entre le trombone et le didgeridoo et le Kromm Boud, un didgeridoo courbé à la manière d’un saxophone (lire aussi : Interview de David Defois : créateur du didgeridoo-trombone !). Vous aurez certainement compris pourquoi je ne savais pas où mettre David !


Site web : http://www.kanarchoad.com/fr/accueil/
Lieu : Kergrist-Moëlou (29)
Tarif : sur devis

Flyroot

La particularité de Manu réside dans le choix de sa matière première : il part de bois flotté. L’avantage de ce matériaux est qu’il est, par nature, très léger. Personnellement (et Manu le sait déjà !), je préfère les didgeridoos qui ont un certains poids. Je trouve que cela donne plus de stabilité et une meilleure définition sonore. Cependant, j’avais testé les didgeridoos de Manu il y a quelques années à Airvault et j’avais trouvé le travail réalisé plutôt bon ! De plus, la légèreté de ses instruments en font de parfaits compagnons pour celles et ceux qui souhaiteraient s’adonner aux massages sonores (Othello Ravez nous parle de cette pratique dans cette interview). Enfin, si vous souhaitez fabriquer votre propre instrument, Manu propose des stages de fabrications pour vous accompagner dans la fabrication de votre propre didgeridoo (lire aussi : Et si vous fabriquiez votre propre didgeridoo ?!)


Site web : http://www.flyroots-didgeridoo.fr
Lieu : Jussy-le-Chaudrier (18)
Tarif : de 150€ à 900€

Horizondes didgeridoo

Même si il arrive à Nicolas Aussel de travailler avec des panneaux de bois secs, j’ai pu observer que la plupart de ses instruments (il me rectifiera si je me trompe !), provenaient de branches ou de troncs récupérés localement. Le choix de Nicolas est d’éviter de couper un arbre vivant pour se fournir en bois. Aussi, Nicolas c’est associé avec Kelu (joueur orienté didgeridoo/beatbox) pour mettre en commun leur compétences à la fois de joueur et fabricant. Il en découle une gamme de didgeridoo (en branches ou en plateaux) qui puisse convenir au plus grand nombre : du débutant au joueur confirmé.


Site web : http://horizonde-didgeridoo.com
Lieu : Porchères (33)
Tarif : de 200€ à + de 1000€

Eole didgeridoo

J’ai rencontré Guillem pour la première fois quand je suis allé donné un stage vers Perpignan en 2018. Il habitait dans le petit village qui accueillait le stage, un endroit tout simplement magnifique. À cette époque, Guillem fabriquait depuis quelques années mais n’était pas « installé » officiellement. Depuis, son site est en ligne avec des instruments disponibles et je suis heureux de voir son évolution. Il partage d’ailleurs régulièrement ses nouveaux didgeridoos sur le forum de Wakademy. Et, de ce que j’ai entendu, ses instruments gagnent franchement en qualité à chaque nouvelle création !


Site web : https://eoledidgeridoo.fr
Lieu : Sainte Colombe de la commanderie (66)
Tarif : d’environ 350€ à 1000€

Wood’n didge

Benoit-Pierre est un des derniers venu dans le paysage des fabricants français. Il fabrique ses didgeridoos à partir de branches ou de troncs déjà tombés, tout comme Nicolas Aussel, il ne coupera pas un arbre vivant pour en faire un didgeridoo. Je connais peu les didgeridoos de Benoit-Pierre, cependant, j’ai pu tester un de ses instruments pendant un stage en Suisse. J’ai été agréablement surpris ! Même si l’expérience enrichira sa démarche, il me semble que ses débuts sont plutôt prometteurs et les tarifs plutôt attractifs.


Site web : https://www.woodanddidg.fr
Lieu : Bourg-de-Sirop (39)
Tarif : de 150€ à 600€

Véfoun didgeridoo

Je ne présente plus les didgeridoos en agave fabriqués par Hervé ! Je les recommande sans cesse à tous les débutants et débutantes qui souhaiteraient s’offrir un instrument d’étude de qualité pour un tarif défiant toute concurrence. Certes, Hervé vit à La Réunion, j’admets qu’en commandant de métropole, ça fait du chemin pour le didgeridoo ! Mais je tenais tout de même à le citer ici, sans compter que la Réunion a aussi ses joueuses et joueurs demandeurs de didgeridoos de qualités !


Site web : http://vefoun-didg-kreation.kazeo.com
Lieu : Piton Saint Leu
Tarif : de 230€ à 1000€

Pour terminer, je tiens à préciser que je ne dénigre pas les didgeridoos en eucalyptus importés d’Australie. J’ai de nombreux didgeridoos de ce type et je prends beaucoup de plaisir à les jouer. Je vous conseille d’ailleurs le magasin de didgeridoo en ligne, tenu par Greg, didgeridoo-passion auprès duquel vous êtes assurés de trouver de la qualité.

N’oubliez pas de télécharger l’application mobile gratuite de Wakademy (si vous ne l’avez pas encore fait !). Elle vous permettra de retrouver tous les joueurs, les fabricants, les stages et les festivals de didgeridoo (non le Covid ne gagnera pas !) sur une carte interactive directement depuis votre mobile.

Et bien sûr, si vous souhaitez partager les références de votre fabricant préféré ou faire des retours sur les instruments que vous avez, les commentaires sont là pour ça ! Et croyez-moi, ils font toujours plaisir !

 

Crédit photo : DidgElement

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr
Partager sur whatsapp
Partager sur email

À propos de l'auteur

Gauthier Aubé

Gauthier Aubé

Ami.e.s du didgeridoo bonjour ! Je m'appelle Gauthier Aubé et je suis le fondateur de Wakademy, l'école française du didgeridoo. Si vous vous demandez comment Wakademy peut vous aider à progresser au didgeridoo, je vous invite à visiter cette page. D'ici là, longue vie au souffle ! 💫

6 réponses

  1. Un article à la fois utile pour ceux qui désirent acquérir un didgeridoo et pour les fabricants qui méritent bien un peu de publicité.
    A défaut d’avoir eu le son de ta voix, nous avons le plaisir de te lire dans un article non seulement intéressant et, je le répète, fort utile.
    Il y avait dans le temps (au siècle dernier) une émission à télévision intitulée « Merci, Bernard ». Nous avons désormais « Merci, Gauthier ».

Laisser un commentaire

X